09/09/2009

ECHANGE D'IDEES : LES 20 ANS DE LA REGION DE BRUXELLES...BON ANNIVERSAIRE...

Le dossier porte sur les 20 ans de la Région de Bruxelles. Il pose en conclusion trois questions : Quel statut donneriez-vous à la Région bruxelloise ? Quelle doit être son étendue ? Quel avenir de Bruxelles ? <><>X X X - Alain LOYENS, par courriel. - Il est évident que la Région de Bruxelles aurait depuis longtemps dû empêcher les Flamands de construire leur capitale dans une autre région que la leur. <><>Il est évident que la Région bruxelloise doit être étendue à son hinterland pour plusieurs raisons logiques et rationnelles Quitte dans ce cas à ne pas disposer de son autonomie constitutive car elle reprendrait effectivement du territoire aux deux grandes régions. <><>Il est également évident que tout cela est irréaliste. Donc : ACTION please ! = =• Ramener Namur à Bruxelles (pas seulement pour faire comme eux mais pour être moins con)• Faire payer les impôts où l'on travaille• Consultation populaire "50 Communes" (c'est nécessaire lors de la création d'un nouvel Etat, donc c'est les Flamands qui le demandent ! (indirectement))• "Brussel, waar internationale bedrijven thuis zijn", j'aime assez cette monnaie de leur pièce ! • Accessoirement : construire les pendants francophones des banques de données flamandes déjà scindées dans les ordinateurs des institutions fédérales: Sécu, Banque carrefour des Entreprises et Registre national (ils y ont ajoutés plein d'infos qui leur permettent de mieux gérer leurs compétences et ils pourraient détruire sans vergogne les banques de données actuellement nationales ou seulement la partie des infos flamandes) X X X - Carlos del MARMOL, par courriel - J'ai trouvé la lecture de cet article intéressant. Il remet les pendules à l'heure. <><>Pour moi cependant, il oppose des points de vue complémentaires. <><>Une redéfinition des plans d'aménagement et la simplification administrative (autre mot pour dire diminution de la corruption) et l'élargissement (prioritairement aux communes à facilités puis à son hinterland économique et la redéfinition comme région à part entière et le refinancement concomitant sont tous là des objectifs louables complémentaires à mettre sur une échelle de priorité et de faisabilité. Une des pistes concernant le refinancement de Bruxelles serait le paiement des impôts sur le revenu, le ou les revenus ont été générés. C'est le cas de New York city, ville économique phare de l'Etat de New York (et non sa capitale) dont une partie importante des travailleurs vit en dehors de la ville. C'est mon cas... <><>Evidemment comme le financement de la région doit être agrée au niveau fédéral, je verrais mal que la Flandre et la Wallonie d'ailleurs acceptent ce concept.En tout cas, je vous remercie pour cet état des lieux intéressant. <><>XXX - Philippe LANGE, par courriel - Dans le futur, Bruxelles ne sera plus la capitale de la Belgique mais une ville-région soit française à statut spécial (comme la Corse ou la Nouvelle-Calédonie), soit internationale (quasi-indépendante) comme Monaco ou Andorre, et sera peut-être encore (même pas sûr) la capitale de l'Europe. <><>Dans ce cas son extension territoriale serait à mon avis judicieuse si elle est envisagée de la façon suivante := = = Annexer de vastes territoires de la Flandre ou du Brabant Wallon est exclu, sinon cela aboutirait à faire du Grand Bruxelles un petit Brabant donc une nouvelle Mini-Belgique miniature. Et de toute façon tant la Flandre que la Wallonie y seront hostiles. <><>Par contre un alignement des frontières de Bruxelles sur le tronçon du ring serait le plus logique : tout ce qui est à l'intérieur du ring y compris l'assiette des terrains du ring = Bruxelles, tout ce qui est à l'extérieur = la Flandre, la Wallonie n'étant pas concernée car au-delà de la Forêt de Soignes. <><>Ainsi Bruxelles aurait la maitrise de son réseau routier y compris la gestion du ring. Une jonction entre la Wallonie et Bruxelles par Rhode-St-Genèse serait une bonne chose pour désenclaver la ville-région de la Flandre.<><>Ceci est mon avis et n'engage que moi, bien entendu, mais comme je suis wallon et liégeois, je pense que mon avis compte peu et c'est aux Bruxellois à déterminer ce qu'il en sera. Sauf sur le point de savoir si des communes wallonnes seraient annexées à Bruxelles (voir propositions du FDF) personnellement je n'y suis pas favorable et de toute façon cela devrait passer par une consultation des communes concernées qui se sentent wallonnes ! X X X =P.S. : Le texte du dossier portant sur les 20 ans de la Région de Bruxelles, qui a lancé cet échange d’idées, peut vous être communiqué par e-mail sur simple demande. Bien à vous.

Les commentaires sont fermés.