09/10/2009

LA BONNE GOUVERNANCE FLAMANDE : REFILER LES FACTURES A D'AUTRES ?...

Pascal Smet, SP.A, ancien ministre bruxellois flamande de la Mobilité, aurait laissé à sa successeur, Brigitte Grouwels, CD&V, ministre de la Mobilité, avant de passer à la Région flamande, un montant salé de factures impayées. « Des factures impayables », affirme Brigitte Grouwels. Elle les estime au total à 59,5 millions d’euros ! Le Cabmit de la Ministre les détaille : « Cela concerne d’abord les travaux effectués pour le bouclage du métro, sur la petite ceinture là il nous manque 13 millions. Puis, il y a une série de travaux d’entretien des routes, là on parle de 17 millions. Plusieurs investissements routiers doivent encore être payés aussi ; il y en a, là aussi, pour 17 millions. Cela concerne l’avenue de la Couronne, la place Flagey, le tunnel Stéphanie, les Quatre-Bras... Et, enfin, il y 12,5 millions pour l’entretien et la sécurisation des tunnels... » <><>Ce qu’on ne peut comprendre, c’est l’absence de réaction de l’Administration au moment de l’engagement des dépenses, et de l’inspection des Finances lors de la disponibilité des crédits. Une faille dans le suivi des décisions ministérielles ? C’est ce que relève Didier Gosuin, MR/FDF, ancien ministre régional bruxellois, député-bourgmestre de Auderghem.

Les commentaires sont fermés.