25/11/2009

ECOLO : LA VERTU...

Ecolo, lui aussi, goute aux plaisirs matérialistes que procurent les dieux du Pouvoir. Le dieu Cumul. <><>Le 20 novembre 2009, le Conseil de la Fédération Ecolo a choisi Sarah Turine à sa présidence. Très bien.<><>Où la normativité fait place à l’étonnement, c’est la candidature de Sarah Turine à la coprésidence de Ecolo en remplacement de Isabelle Durant partie siéger à Strasbourg. Cela s’appelle « cumul de fonctions ». Un cumul, tabou chez Ecolo. Mais tabou levé, si l’on se réfère à la déclaration de Christos Doulkeridis, secrétaire d’Etat bruxellois en charge du budget : « Ce serait une première, mais ce serait très cohérent. Cela permettrait, sans doute aussi, d’assurer davantage de clarté dans les structures d’Ecolo ». <><>Les structures de Ecolo, définies par les fondateurs, sont-elles si peu transparentes ? Que cachent-elles ? Que veulent-elles cacher ? Les propos de Christos Doulkeridis méritent d’être décortiquées par les spécialistes en la matière. <><>Une certitude : les principes spiritualistes des fondateurs fichent le camp ! Ecolo évolue !

Les commentaires sont fermés.