30/11/2009

VOUS Y CROYEZ ?...

Dans une interview au quotidien Le Soir du vendredi 27 novembre 2009, Hendrik Bogaert, député CD&Vlaams, déclare qu’il faut maintenant « plus d’empathie, mieux comprendre, dialoguer » dans les relations Nord-Sud. <><>Un zeste d’hypocrisie pointe cependant dans ses propos conciliants quand il soutient que « tout le monde au CD&V est favorable à une solution négociée sur BHV » ; il y ajoute un mais : « mais la question est de savoir laquelle ». Or, la réponse, il la connaît ; elle a été donnée par le vote de la scission de BHV exprimé en Commission de l’Intérieur de la Chambre des Représentants par la majorité flamande contre la minorité francophone. Application pure et simple de la loi du plus grand nombre. Un coup de force. <><>Le « zeste » d’hypocrisie enfle lorsqu’il affirme dans le cours de l’interview : Notre but, en général, est de négocier, pas de passer en force. Car ce n’est pas la Belgique, çà, et ce n’est pas notre point de vue ». <><>Quelle est cette Belgique, lorsque le Parlement flamand, les édiles communaux flamands, dont Jean-Luc Dehaene, ancien maïeur de Vilvorde, aujourd’hui chargé par le Roi de débroussailler le dossier BHV, multiplient les humiliations, les vexations à l’égard des Francophones ? Qu’il nous permette d’énumérer les plus marquantes, hors les interdictions d’afficher les produits en français sur les marchés publics, ou de faire des sermons en français dans les églises flamandes… : Refus de nommer des bourgmestres élus démocratiquement le 10 octobre 2006, il y a plus de trois ans, transfert d’autorité de l’inspection pédagogique des écoles primaires francophones à la Communauté flamande, refus d’accès aux logements sociaux et à l’acquisition de biens immobiliers pour les francophones, interdiction de subventions et refus d’accès aux infrastructures culturelles et sportives aux organisations francophones… <><>A qui rapportera la scission BHV ? Aux Flamands uniquement ! « Car, en réalité, argumente un de nos correspondants, Monsieur Philippe Duvieusart, 1150 Woluwe-St-Pierre, la scission de BHV est bien une amputation de l’arrondissement électoral et judiciaire bruxellois actuel de 35 communes pour joindre ces communes à un arrondissement flamand, celui de Louvain-Brabant flamand, et d’amputer ainsi le territoire électoral et judiciaire de Bruxelles de communes qui en font partie depuis la fondation de la Belgique pour élargir le territoire électoral et judiciaire flamand. Il y a donc bien élargissement flamand et amputation de Bruxelles et non-scission… ». Notre correspondant : « La dernière agression flamande devrait prouver aux plus aveugles des Francophones que l’élargissement démocratique de Bruxelles est la seule solution à la protection des droits des francophones, la seule contrepartie envisageable à la scission de BHV ». <><>Une autre correspondante, Madame Nézia Mahieu, 1190 Forest, exprime son scepticisme : « … La continuation d’une solidarité flamande, même minimale , serait tout à fait temporaire puisque les partis flamands : 1) visent la scission de la sécurité sociale ; 2) ont déjà mis en œuvre- et en ont annoncé d’autres – bénéficiant – ou devant bénéficier – aux seuls Flamands et Flamandes, notamment : assurance dépendance, assurance hospitalisation, prime ajoute aux allocations familiales fédérales…Mesures qui divisent déjà – ou diviseraient davantage encore – selon leur appartenance communautaire, d’une part, les Bruxellois, et d’autre part, l’ensemble des Belges… Les partis flamands se sont tellement engagés pour la scission de l’arrondissement électoral et judiciaire de Bruxelles-Hal-Vilvorde vis-à-vis de leur opinion publique, qu’ils n’accepteraient vraisemblablement de reculer sur ce thème qu’en obtenant d’autres avancées importantes de flamandisation… ».<><>Dans le doute de la sincérité de la Flandre, qu’il nous soit permis de demander aux quatre partis francophones, CDH, ECOLO, MR, PS de se tenir fermement à leur accord solennel du 29 mars 2007 de respecter cette signature et de « lier toute modification de BHV à l’élargissement de Bruxelles ». Surpasser leurs divergences partisanes. <><>Nous soumettons ce texte à votre réflexion <><>

14:38 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : empathie, hypocrisie, bhv, solidarite, fondation, interview |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.