21/12/2009

L'INTERET DU PARTI D'ABORD...

… Misérable ! Lors du Conseil communal de la Ville de Bruxelles, le conseiller Fabian Maingain, FDF-MR, avait introduit une proposition de motion visant à soutenir les francophones de la périphérie à la suite du décret voté le 21 octobre 2009 au Parlement flamand qui permet à la Communauté flamande d’organiser l’inspection pédagogique dans les écoles francophones ( 2 500 élèves ) situées dans les communes à facilités linguistiques. <><>Dans sa motion, le conseiller FDF-MR demandait à la Communauté française d’organiser matériellement et financièrement l’enseignement francophone en périphérie. Cette même motion avait reçu l’appui du PS et des autres partis francophones ainsi que de l’Open VLD au Conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert. A la Ville de Bruxelles, la majorité PS-CDH a refusé de soutenir les francophones de la périphérie en refusant l’inscription de la motion à l’ordre du jour sous le prétexte qu’il s’agissait d’un « motif d’opportunité politique ». <><>Surprenant ! « En réalité, souligne le conseiller Fabian Maingain, la majorité PS-CDH à la Ville de Bruxelles est soutenue par le SP.A et le CD&V et pour éviter de voir sa majorité se diviser, le bourgmestre, Freddy Thielemans, a donc préféré la solidarité intra-majorité avec ses partenaires flamands plutôt que la solidarité intra-francophone ».

14:46 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fdf-mr, fabian maingain, inspection pedagogique |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.