28/12/2009

LES VERTS FACE A LA REALITE DE LA VIE...

Les donneurs de leçon du Nord ne ratent pas l’occasion de rendre la pareille aux donneurs de leçon Ecolo dans l’affaire de la pollution de la Senne. Un fait divers « Réalité ». <><>Kris Peeters, CD&Vlaams, ministre-président de la Région flamande, pointe du doigt la ministre régionale bruxelloise de l’Environnement, Evelyne Huytebroeck, Ecolo, la société Aquiris, chargée de la gestion de la station d’épuration des eaux usées de Bruxelles-Nord, et… Groen, les Verts flamands. Il parle de « catastrophe écologique » : La situation est très sérieuse. La Flandre a massivement investi pour rétablir l’équilibre écologique de nos rivières. La non-épuration de l’eau qui se jette dans la Senne, le Ruppel et plus au Nord, dans l’Escaut, est gravissime ». Et le Ministre-Président flamand menace et met en fait la société Aquiris sous contrôle : « La Flandre ne paiera désormais ses factures que si l’exploitant de la station rapporte quotidiennement les mesures de la qualité de l’eau de la Senne qui est déversée en aval. Ce qui nous permettra d’être à l’avenir très rapidement informé si un problème devait à nouveau surgir ».Dans la foulée, Kris Peeters suggère l’entrée d’un représentant au sein du Conseil d’Administration de Aquiris.<><>Eric Van Rompuy, CD&Vlaams, prend le train en marche ; il martèle à l’adresse de Groen : « Vous nous donnez des leçons d’écologie depuis 25 ans. Nous avons débattu pendant une dizaine d’années du décret sur l’épandage du lisier, où vous nous reprochiez de polluer les rivières. Je me souviens de votre ex-présidente Magda Aelvoet, déguisée en poules sur les marchés du Brabant flamand pendant la crise de la dioxine ». Vengeur, il s’exclame : « Nous avons payé pendant des années pour avoir, soi-disant, insuffisamment contrôlé la chaine alimentaire. Et aujourd’hui on assiste à cette pollution. Ce n’est pas de votre responsabilité mais vous ne vous distanciez pas de ce qui s’est passé… Et vous essayez de défendre, pour des raisons politiques, la ministre Ecolo de l’Environnement. C’est incompréhensible. Après ce qui s’est passé, vous n’avez plus de raisons d’exister ».<><>Tom Dehaene, CD&Vlaams, fils de Jean-Luc Dehaene, chargé de résoudre le problème BHV, s’adresse aussi à Groen ; rancunier, il lance : Je vous conseille de revoir les images de l’époque (de la dioxine, ndlr). C’était alors aussi un problème de communication. Il a couté, lui, le poste de Premier ministre à mon père ». <><>Les Verts redescendus du piédestal céleste sur Terre ! Apprendre à vivre dans un monde réel ! <><>Mais tous les partis, flamands et francophones confondus, ne mettent pas en cause la politique du « Tout au privé », la politique de la « fuite des responsabilités de gestion ». Le véritable problème est là ! L’abandon du système économique mixte par le secteur public ! Le résultat du libéralisme débridé, du système économique ultralibéral.

Les commentaires sont fermés.