11/01/2010

LA TACTIQUE FLAMANDE : CIBLER LES FRANCOPHONES...

Après avoir tambouriné des années durant sur l’incapacité du ministre des Finances, Didier Reynders, M.R., à gérer dynamiquement son ministère, le Mouvement flamand a réussi à placer Hans D’Hondt, CD&Vlaams, chef de Cabinet du Premier ministre, Yves Leterme, CD&Vlaams, à la tête du Service public fédéral Finances. + +Le seul ministère régalien, non dirigé par un Flamand, est maintenant contrôlé par la Flandre. Cela ne surprend pas Michel Legrand, président du Gerfa : « Marc Van Hemelrijck, le patron du Selor, a transformé son administration en une machine de sélection des apparatchiks. C’est un détournement de procédure qui verrouille complètement le système ». Didier Reynders, ministre des Finances, si peu maintenant, s’incline. Il ne peut que déplorer ! + + L’ensemble de la Belgique est sous direction flamande. Le rêve des Flamands de reprendre le seul grand poste qui leur échappait depuis 1980 s’est réalisé. En compensation, les francophones recevront, pour respecter l’équilibre linguistique, un poste de second rang qui n’intéresse guère la Flandre, tout au moins dans l’immédiat ! Plus rien ne presse pour une grande réforme de l’Etat à la flamande. La Flandre obtient ce qu’elle veut par des moyens détournés, légaux ! La grande réforme de l’Etat peut attendre 2011 ! Un cadeau de la Flandre, si attentionnée, aux naïfs Wallons ! + +Une victoire en appelle une autre. La Flandre ne lambine pas . C’est le secteur des Pensions qui est maintenant dans le collimateur du Mouvement flamand. Un secteur clé pour la Flandre, dont la population vieillit et qui lui posera un lourd problème dans les cinq prochaines années. Un secteur que la Flandre veut régionaliser. + + L’élément déclencheur : la prestation de Michel Daerden, PS, ministre des Pensions, vendredi 8 janvier 2010 à la tribune du Sénat. Selon la N-VA, Michel Daerden était en état d’ébriété. « Intolérable. Un scandale, hurle Bart De Wever, président de la N-VA. M. Daerden était ivre et, s’il n’était qu’un simple citoyen, le fait de se présenter en état d’ébriété au travail aurait entrainé son licenciement pour motif grave ? Le gouvernement ne peut laisser passer un tel comportement ». + + Le patron des patrons flamands, Peter Leyman, embouche le refrain bien connu de l’incompétence des francophones à la suite de la déclaration de Michel Daerden estimant qu'il n’y avait "«aucun souci à se faire pour le paiement des pensions avant 2040 ». Pour Peter Leyman, c’est faux ; il faut, au contraire, revoir sans tarder le système de financement. Et il martèle : « Soit M. Daerden est incompétent, soit il manque de sens éthique ». + + Le Premier ministre, Yves Leterme, CD&Vlaams, rappelle à l’ordre Michel Daerden et lui intime de remplir ses fonctions avec « dignité » tout en invitant tous les ministres à adopter « en toutes circonstances, un comportement respectueux notamment envers les institutions et les membres des assemblées parlementaires ».+ + La « broyeuse » flamande est en marche. Attendez-vous à ce qu’elle broie et avale le secteur des Pensions dans les prochains mois. Sans réaction des francophones, « demandeurs de rien », anesthésiés par la déclaration du Premier ministre de mettre la grande réforme de l’Etat au frigo jusqu’après les élections législatives de 2011. + + On peut légitimement poser des questions aux parlementaires francophones. Pourquoi n’ont-ils pas réclamé, en son temps, la démission du ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht, Open VLD, après des déclarations offensantes vis-à-vis du gouvernement démocratique de la République du Congo ? Pourquoi ne réclament-ils pas la démission du ministre de la Défense, Pieter De Crem, CD&Vlaams, après ses incartades dans l’avion qui le ramenait avec le Premier ministre Yves Leterme, CD&Vlaams, d’une visite de troupes à l’étranger ? + +On peut s’interroger sur la passivité des partis francophones. Ont-ils peur d’irriter la Flandre et d’être éjectés du Pouvoir ?

15:22 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : broyeuse, michel daerden, apparatchiks, demission, gerfa, peur, pensions |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.