01/02/2010

LILLE : POUR UNE VILLE PLUS SOLIDAIREE...

… est la permanence de l’objectif qu’a renouvelé Martine AUBRY, maire de Lille et présidente de Lille Métropole Communauté urbaine (Lille, Mouscron, Courtrai) à l’occasion de la présentation de ses vœux 2010. = = « Autour des deux priorités que sont l’emploi et le logement, en 2010 ce sera : toujours plus de solidarité » a annoncé Martine Aubry. Parce qu’en ces temps difficiles, « il faut se serrer les coudes », la Ville va redoubler d’actions innovantes pour que la solidarité naturelle, spontanée, celle des Lillois, soit décuplée, avec l’aide des associations et des collectivités territoriales. « Nos valeurs de solidarité sont le meilleur rempart contre les discriminations et l’exclusion sociale. Nous avons besoin de chacun des Lillois pour aller toujours plus loin ». = = Le maire a souhaité , dans la continuité du projet Lille, Ville de la Solidarité, lancé en 2006, que l’année 2010 soit placée dans le cadre de l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Martine Aubry a annoncé qu’elle présenterait en février, avec les associations lilloises, un Plan annuel de mobilisation solidaire et citoyenne autour de grands axes prioritaires : = =• La lutte contre les discriminations ; = =• La lutte contre l’isolement des ainés ; = =• Le développement engagement solidaire et le bénévolat ; = = • La lutte contre les violences faites aux enfants, la lutte contre les violences faites aux femmes ; = = • La sensibilisation et l’engagement des jeunes pour la solidarité. = = « Je fais de la lutte contre les discriminations une priorité 2010. Ce sera le sujet principal du conseil municipal du 1er février avec la présentation d’un plan « spécifique » de lutte contre les discriminations, élaboré par Dalila Dendouga », a annoncé Martine Aubry, qui souhaite la reconnaissance du statut de victimes de discrimination par la mairie et la création d’un lieu d’accueil au sein de la Maison de la médiation… Pour les jeunes, le maire souhaite un dispositif d’aide à l’accès à l’enseignement supérieur. Enfin, parce que l’âge est aussi un facteur de discrimination, la Ville va multiplier les projets à destination des ainés… « Nous redoublerons de projets pour que Lille reste une ville pionnière de la solidarité en France . C’est mon cheval de bataille pour 2010 », s’est engagée le maire de Lille… = = « Liberté, fraternité, égalité : nous aimons tous cette devise de la France. Nous en sommes fiers et nous savons qu’il n’y a pas de liberté sans égalité. En vous renouvelant mes vœux pour cette année nouvelle, s’exclame Martine Aubry, je souhaite citer Albert Camus qui nous a quittés il y a cinquante ans et qui écrivait dans ses Carnets : « Si l’homme échoue à concilier la justice et la liberté, alors il échoue à tout ». = = Un exemple que nos bourgmestres de nos villes et communes devraient méditer et concrétiser.

Les commentaires sont fermés.