02/02/2010

FORUM DE DISCUSSION : LE TRANSFERT DU JARDIN BOTANIQUE A MEISE...

Mme GUIVRON-DELMEIRA E.L, par courriel - La lecture en diagonale de ce texte laisse le lecteur très mal à l'aise. L'avant dernier paragraphe où Mr Grünchard laisse entrevoir l'inquiétante faiblesse, le manque de vision etc. ... des politiques francophones le plonge dans un sentiment d'"à quoi bon" délétère. C'est en effet inquiétant. + + Pourquoi ne pas agir comme le font tous les divorcés en période de rupture ? S'ils sont suffisamment équilibrés pour en arriver là et font fi de leurs sentiments personnels de hargne, de rancune et de haine. Pour assurer le bien-être moral et affectif de leurs enfants. Première priorité. + +Ne sommes-nous pas tous les enfants des hommes politiques qui nous gouvernent ? Le bien de la population. Voilà la priorité qui devrait être la leur. Et non pas se laisser dominer par des querelles clochemerlesques qui n'amusent qu'eux. + + Bref, un partage équitable des biens. La bibliothèque de Louvain ? Moitié, moitié. (Aurait du être fait à cette époque) Le Botanique, itou. N'avions-nous pas Gembloux qui aurait pu prendre le relais ? + +Nous les vieux avons vécu suffisamment de guerres, d'indépendances en tous genres pour mériter un peu de paix. Cette paix doit d'abord être le but de ceux qui nous gouvernent. Il y va de l'avenir de nos enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants pour qui nous nous inquiétons à juste titre. + + Bref, n'en sommes-nous pas à "discuter du sexe des anges" alors que d'autres cataclysmes nous menacent ? Nous guettent derrière nos barrières de sécurité ? + + Nous naviguons bien loin de l'hymne national ... Qui dit quoi ? Mais qui le connaît encore ?

Les commentaires sont fermés.