19/02/2010

"BITTE,EINSTEIGEN" EN VOITURE, S'IL VOUS PLAIT ! ET PAS EN ANGLAIS...

... Les Allemands, eux aussi, en ont marre de l'anglais, de l'anglais partout, avec tout, dans tout... C'est ce que nous apprend Claude Thayse sur son blogue que nous vous reproduisons ci-après avec son aimable utorisation. + + + La compagnie allemande des chemins de fer a annoncé vouloir renoncer aux anglicismes qui pimentent ses annonces et publicités en réponse de critiques d’usagers et de députés. C’est ainsi que les mots « hotline » (renseignements téléphoniques), « flyer » (brochure), par exemple, seront désormais bannis. + + + Cette nouvelle AFP est importante. (texte complet) <><>Comme je l’écrivais depuis quelques années, les Allemands reviennent de beaucoup plus loin que nous, mais ils pourraient bien rattraper vite, dans le contexte du recouvrement de leur sentiment (orgueil) national… <<<>La Deutsche Bundesbahn serait-elle en avance sur la S.N.C.F. ? (*) <><>Nos luttes associatives françaises, et certains de nos succès (article 2 dans la Constitution, loi Toubon, Aéroports de Lyon…) ont souvent été invoqués comme des modèles à suivre chez eux par nos correspondants allemands du Verein deutsche Sprache<><>A noter que le ministre des Transports a récemment interdit le recours aux anglicismes dans son ministère, bannissant notamment lez « task force » (groupe de travail) et ‘inhouse meetings » (séminaires)… <><>(*) NDLR :Et ne parlons pas des services publics belgeois en pleine acculturation… puisque même la poste dont la langue internationale officielle est le français s’exprime de plus en plus en anglais… quand ce n’est pas carrément du « franglish »… même en Wallonie !

14:08 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afp, sentiment national, bundesbahn, anglicisme, allemands |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.