05/03/2010

INFORMATION GENERALE : SOINS DENTAIRES

COMMUNIQUE DE PRESSE TRANSMIS PAR BELGA MEDIA SUPPORT + + + Soins dentaires : une étude révèle des chiffres inquiétants <><>BRUXELLES 5 MARS 2010 - Les personnes présentant un profil socio-économique faible sont 14 fois plus susceptibles d'appartenir au groupe à haut risque de caries. C’est l'un des résultats les plus frappants de la nouvelle étude des Mutualités Libres "Vers une stratégie de prévention ciblée des soins buccaux". Les Mutualités Libres lancent dès lors une proposition innovante : les trajets de soins dentaires préventifs personnalisés. <><>Pourquoi cette étude ?<><>52 % des dépenses dentaires de l'assurance maladie sont consacrées aux soins curatifs, 19 % seulement à la prévention (soins et consultations). Pour les Mutualités Libres, il est possible de réduire ces dépenses curatives par une approche de prévention astucieuse et une utilisation plus efficace des moyens. <><>Des résultats inquiétants <><>Dans une étude menée sous la direction du Professeur Jacques Vanobbergen (UGent) et du Dr. Ann Ceuppens des Mutualités Libres, il apparaît que : = =- le risque de caries est très variable : entre 3 et 96 % ;= = - les personnes présentant un profil socio-économique faible sont 14 fois plus susceptibles d'appartenir au groupe à haut risque de caries et 6 fois plus au groupe à risque moyen ; = =- il est possible d'établir un profil de risque de caries par patient, sur base de 4 paramètres (ou causes de caries) variables d’un individu à l’autre : le régime alimentaire, les bactéries, la sensibilité des dents et les circonstances individuelles (antécédents en matière de caries et état général de santé) + + +Proposition innovante : le trajet de soins dentaires préventif personnalisé + + + En raison de la relation étroite entre le profil de risque et le contexte social et économique du patient, les Mutualités Libres plaident pour l'introduction d'un trajet de soins dentaires préventif personnalisé, ciblé sur des groupes à risque clairement identifiés. Elles souhaitent également associer les niveaux de remboursement des soins à l'assiduité avec laquelle l'assuré suit les mesures de prévention. + + + Cette approche rejoint les idées des Mutualités Libres en matière d' « empowerment » et de responsabilisation du patient (gestion, par le patient, de sa maladie afin d’accroître ses connaissances et sa capacité d’action). + + + Impact positif sur les coûts de l'assurance maladie + + +Si les Mutualités Libres parviennent à démontrer l'utilité de ces trajets de soins préventifs personnalisés (2ème phase étude) et si l'assurance maladie intègre ces trajets de soins aux prestations dentaires remboursables, le droit au tiers payant pourra alors être accordé de manière judicieuse aux personnes présentant un risque élevé de caries et d'affections bucco-dentaires et qui font très souvent partie d’un public économiquement défavorisé. Une telle mesure contribuera à rendre les soins médicaux plus accessibles et à réduire les coûts de l’assurance maladie.

Les commentaires sont fermés.