10/03/2010

LE CHOMAGE WALLON...

LE CHOMAGE WALLON…Les statistiques nous disent que le chômage a progressé de 8 287 unités entre décembre 2009 et janvier 2010 en Wallonie, soit une augmentation de 3,6 %. Par rapport à janvier 2009, soit d’une année à l’autre, le chômage a seulement augmenté de 1 %, passant toutefois de 14,3 % à 15,3 %. <><>Le quotidien Le Soir du week-end des 27 et 28 février 2010, rapporte que le nombre de chômeurs a augmenté en Wallonie de 19 739 unités en janvier 2010. Ce nombre de chômeurs en plus en un mois nous étonne si on le rapproche à celui annoncé il y a quelques jours, et que nous présentons au début de ce communiqué. Nous nous posons ma question : Les chiffres que véhiculent les médias sont-ils fiables ? <><>Admettons ! Une satisfaction se dégage à la lecture comparative des statistiques entre les trois Régions portant sur le mois de janvier 2010 :<><>Bruxelles + 12 852 chômeurs <>Wallonie + 19 739 chômeurs <>Flandre + 29 918 chômeurs <>La Wallonie n’est plus à la traîne ! Plus de 10 000 chômeurs en moins que la Flandre ! <><>Joëlle Milquet, CDH, ministre fédéral de l’Emploi, fait observer que traditionnellement « les chiffres de janvier subissent un effet saisonnier à la hausse ». Elle souligne que « globalement la Belgique continue à se situer dans un niveau inférieur d’augmentation du chômage au sein de la zone Euro et de l’Union européenne ». En sera-t-il toujours le cas d’ici juillet 2010 avec les fermetures annoncées chez Carrefour Belgium et chez Opel Anvers ? <>Pour l’instant, contentons-nous de noter avec satisfaction que Eurostat fixe, pour le mois de décembre 2009, le taux de chômage en Belgique à 8,2 % contre 10 % en zone Euro et 9,6 % en moyenne en Union européenne. Et la rumeur publique soutient que de nombreux Flamands viennent s’installer en Wallonie pour y occuper un emploi ! <><>Au rayon des espérances, rangeons en bonne place la déclaration du ministre wallon de l’Emploi, André Antoine, CDH, annonçant le lancement du plan baptisé « Front pour l’Emploi ». L’optimisme revient d’autant plus éclatant que le Forem annonce une baisse du chômage en Wallonie de 2,3 % en février 2010 par rapport à janvier 2010. Ce qui fait dire au Ministre de l’Emploi, André Antoine, tout sourire : « Cela veut dire que, sur un mois, 5 325 personnes on retrouvé du travail…Ce n’est pas un effet saisonnier. En principe, entre janvieret février, on observe une réduction de 1, 5 %. C’est donc un phénomène atypique, même par rapport à des années de croissance ». <>Sans être un pisse-froid, mettons un bémol ! Sur base annuelle, la situation reste tendue : le taux de chômage en février 2010 est en augmentation de 4,8 % par rapport au taux de février 2009. <>Que devons-nous déduire des déclarations réjouissantes des ministres de l’Emploi ? Posons-nous la question : « La bonne défense de l’économie wallonne serait-elle un effet du Plan Marshall ? ». Vraisemblablement. Mais il convient que nos entrepreneurs et les services publics restent attentifs. Car, le danger d’un retour de flamme de la crise économique n’est pas écarté ; U.B.S. signale, en effet, que « la Belgique pourrait être la Grèce de demain » ! Il est certain que la hauteur de l’endettement du pays est inquiétant : 100 % du P.I.B. ! Le Gouverneur de la Banque nationale de Belgique, au demeurant, appelle à la vigilance ! <>Dans ce contexte, il serait de bonne gouvernance que le Premier ministre fasse une déclaration gouvernementale semestrielle sur l’état réel des finances publiques en toute clarté ! <>Croisons-nous les doigts pour que notre appel soit entendu ! + + + Notre message : Affirmez « le pouvoir des sans pouvoirs » ; redistribuez les communiqués du blogue de la Ligue Wallonne de la Région de Bruxelles

Les commentaires sont fermés.