12/03/2010

LE PS ET LA PRESIDENCE BELGE DE L'U E ...

C’est au tour du PS, après le MR et le CDH, de baliser la présidence belge de l’Union européenne pour la période de six mois débutant en juillet prochain. + +Que veut le PS ? Réguler l’économie financière, ramener l’économie sur terre. En bref, pour le PS, l’Europe doit être « éco-solidaire » : « La priorité des priorités est de soutenir l’économie réelle pour voir l’emploi croître… Une vision stratégique et industrielle pour l’ensemble des outils de production de biens et de services… Une stratégie pour favoriser le retour à la production de biens électroménagers en Europe… ». Le PS apporte une touche verte pour être « in » : « Permettre aux entreprises de relever les défis environnementaux » ainsi qu’une ruade à la droite pour marquer la solidarité avec les citoyens en difficulté : « Est-ce que cela (les politiques de dérégulation des prix, ndlr) a amélioré la vie de nos citoyens en permettant de diminuer les prix ? Dans le domaine énergétique, cela n’a pas été le cas »… + + +Un constat curieux : les partis, qu’ils soient de gauche, du centre et de droite, retrouvent un accent éco-social à l’ouverture d’un événement médiatisé… Le Premier ministre, Yves Leterme, CD&Vlaams, ne parle-t-il pas, maintenant, de « fédéralisme de coopération » au moment où la Flandre plonge dans les difficultés sociales, économiques et financières, pour masquer le nationalisme ultraflamingant qu’il nourrit depuis des années ? Hypocrisie.

Les commentaires sont fermés.