17/04/2010

LES FOSSOYEURS DE LA BELGIQUE..;

Réaction de Denis Griesman, par courriel + + +Je suis toujours surpris par le discours de ceux qui raisonnent en fait comme des Belgicains contrariés : depuis 1984, au moins, depuis la parution du "De Gaulle : vous avez dit Belgique ? ", de Claude de Groulart, chacun devrait savoir à quoi s'en tenir !+ + +Rien de plus désastreux pour la défense de nos intérêts, de notre langue, que l'attitude de ceux qui se présentent en suppliants, brandissant ce "Retenez-moi, ou je fais un malheur", comme si la disparition de la Belgique était l'ultime catastrophe, et non la libération tant attendue ! + + +Imaginez les indépendantistes québécois "menaçant" de ne plus aimer le Canada anglais ("Vous êtes des méchants, na !" ... ) ... et ensuite d'entreprendre de démontrer au monde qu'ils sont en réalité Français ... ce que tout le monde sait depuis belle lurette !+ + +Seul un renversement de perspective permettra aux Wallons et aux Bruxellois de modifier le rapport de force. En posant tranquillement comme seul horizon la réunion à la France, les Francophones de Belgique, ayant réintégré leur véritable Histoire, pourront dénoncer l'impérialisme buté de ceux qui ne sont que des envahisseurs abusifs. Mais ce n'est qu'en s'élevant en leur qualité de Français qu'ils deviendront audibles de par le monde, et qu'ils sortiront du carcan des "histoires belges" et de la perte de sens où leurs adversaires veulent les enfermer. + + +Se revendiquer "Belge" n'a aucun sens, pas plus que se revendiquer "Champenois" plutôt que Français ! ... N'y a-t-il personne de caractère autant que de bon sens qui puisse dire aujourd'hui que le roi est nu ? ...

Les commentaires sont fermés.