30/04/2010

L'HISTOIRE DE LA BELGIQUE : UNE INCROYABLE MANIPULATION MENTALE...

Les Flamands sont dans leur logique teutonne têtue et butée ...<><>Mais la perversion mentale des Frunkeupheunes colonisés, trudalisés est plus aberrante encore !<><>C'est la "logique" des Wallons TSF ("Tout Sauf Français") ... dont un, José Fontaine, sévit sur Vigile !<><>Son dernier article, toujours plus à côté de la plaque, est tellement "compréhensif" vis-à-vis des Flamands qu'il leur abandonne la région de Bruxelles ... sans exiger de référendum pour connaître la volonté des populations ! Il y a tout de même un "léger" problème ...<><>Note pour les Québécois : on ne peut comparer Bruxelles et Montréal sans connaître l'arrière-plan historique.<><>L'anglais gagne du terrain à Montréal dans un contexte de rapport de force écrasant en faveur des Anglophones sur le continent nord-américain.Mais le plus fort est qu'en "Belgique", les Bas-Allemands (Flamands) sont également "majoritaires" ... simplement à cause du découpage archi-artificiel du pays par la Sainte-Alliance, et d'abord par l'Angleterre, après Waterloo. <><>Les Wallons ne sont que des Français empêchés (voir articles joints). Quant à Bruxelles, c'est une ville qui ne s'est développée que dans la perspective d'une "Bourgogne" anti-française, alliée à l'Angleterre comme au temps de Jeanne d'Arc ! Cette ville a toujours, sauf à de rares moments (Louis XIV, Révolution, Napoléon) été aux mains de dynasties anti-françaises ! Elle s'est nourrie d'apports divers, mais n'a rien à voir, directement, avec la Flandre ni avec la Wallonie ! Ni la France, ni la Wallonie, ne sont en aucune manière "responsables" (sic !!! ) d'une "francisation" que les Flamands reprochent aujourd'hui aux Frunkeupheunes de Belgique avec une hargne incroyable ! <><>Il faut comprendre que l'histoire de la "Belgique" est celle d'une incroyable manipulation mentale ... <><>Comme le dit P.-R.-Mélon, si l'Angleterre avait gardé l'Armagnac, de son empire colonial médiéval en France, on trouverait aujourd'hui toutes sortes de sycophantes pour expliquer que "l'Armagnac, ce n'est pas tout à fait la France" ... et peut-être trouveraient-ils à s'exprimer jusque dans "Vigile" ! ...<><>Le problème de fond est que, depuis le Traité de Paris de 1763 et Waterloo (1815), ce sont les Saxons (Anglo- et Continentaux - Allemands et Bas-Allemands, Flamands) qui se partagent le monde, et qui décrètent la "vérité" historique. Et qu'il est grand temps, pour les Français et Francophones, alors que d'autres acteurs relèvent la tête (Chine, Inde, Brésil ...) de reprendre possession de leur propre Histoire ...

Les commentaires sont fermés.