04/05/2010

FORUM : REFLEXIONS SUR LE FRONT FRANCOPHONES

*FRANCE, par courriel - un couloir à Bruxelles, la Wallonie (demandeuse de rien), en compensation, un couloir à la Flandre. Et pour la Wallonie, quelle compensation ? <><>Pour aller dans les Fourons, ils doivent passer par le pont de Visé. C'est là que nous les attendions quand ils venaient se promener, jusqu'à ce que les assurances ne veuillent plus assurer leurs cars. Là, ils sont passés par la Hollande et traversaient la frontière à pied par les prés. J'imagine Visé coupé en deux par un ruban de Flandre ! Pourquoi ne pas plutôt demander cette compensation à la Hollande ? <><>Le Limbourg s'est peut-être vu attribuer les Fourons mais il n'en est pas moins la province vilain petit canard de la Flandre, Il verrait d'un bon oeil son rattachement au Limbourg hollandais. (D'ailleurs, à l'époque des promenades du dimanche, il n'était pas rare que des démocrates limbourgeois alimentent le fonds de combat de l'Action fouronnaise.) Et comme dans la région de Maestricht, il existait et il existe peut-être encore un mouvement politique pour le rattachement à la province de Liège, nous voilà revenus au point de départ de 1963, mais avec, en plus des Fourons, le Limbourg hollandais lui-même grossi du Limbourg flamand. Quelle revanche ! Comme quoi, on ne guérit jamais d'avoir été Principautaire !+ + + +* Robert BALSAUX, par courriel - Je pense que depuis très longtemps Flamands et Wallons sont plongés dans un faux débat. Sous prétexte linguistique, l'esprit de conquête a toujours en réalité été cultivé dans les Flandres. Car il n'y a pas si longtemps, si les bourgeois cultivés se parlaient en latin, dans les villages du nord et du sud on s'exprimait uniquement en patois, d'ailleurs souvent différents d'un village à l'autre. Je ne parle pas de Charleroi ou de Liège car sans être un expert ne distingue-t-on pas le wallon de Jumet de celui de Châtelet ou le wallon du Sérésien de celui du Herstalien. D'ailleurs j'ai connu moi-même l'époque pas si lointaine où un Anversois voulant s'expliquer avec un Courtraisien, pour se comprendre n'avait d'autre solution que de s'exprimer en français. <><>Pour ceux qui examinent de très vieux grimoires en latin, du temps des comtés et des duchés, on trouvait déjà à cette époque des cartes géographiques anciennes où un énorme lion étendu sur les Flandres la gueule ouverte, tenait dans ses griffes l'Artois, la Picardie et les Ardennes. Le Flamand se sent un conquérant depuis la nuit des temps et le Wallon est très conciliant. Pourquoi ? <><>Il est vrai que les Flamands furent parmi les premiers émigrants à venir dans nos mines qui, rappelons-le furent exploitées durant 2500 ans et utilisées par l'industrie wallonne depuis 1189. Ils venaient il est vrai ces Flamands, travailler et détruire leur santé, côte à côte avec les mineurs locaux aussi mal lotis, quoiqu'on en dise. Ils furent suivis selon les époques par des Russes, des Polonais, des Italiens, des Grecs et même des Turcs. Je ne m'étendrai pas ici sur l'origine de ceux qui les exploitaient, ce n'est pas mon propos. Pourtant retenons cette leçon de savoir-vivre: Ceux qui y sont venus travailler dans les pires conditions, sont restés parce qu'ils étaient bien reçus et pour cette raison qui échappe aux Flamands y ont pour la plupart fondé une famille wallonne. + + + +* Philippe LANGE, membre fondateur de W+, par courriel - J'ignore ce que la Flandre va faire. Va-t-elle faire un coup d'Etat en votant unilatéralement l'annexion pure et simple des communes à facilités en scindant BHV ?Lorsque j'étais enfant et adolescent, j'ai vécu de près l'invasion fouronnaise, car mon grand père y est né, et habitait à Aubel tout près des Fourons. Aubel a d'ailleurs comme Welkenraedt failli être annexé au Limbourg flamand. S'il n'y avait pas eu une claire menace de guerre civile, ils auraient tenté cette annexion. Un jour cela reviendra sur le tapis à mon avis. Si Bruxelles demande un couloir vers la Wallonie, la Flandre demandera un couloir vers Fourons et la Communauté germanophone. <><>La Flandre est expansionniste de façon inavouée …

16:41 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wallonie, philippe lange, limbourg, flandre, flamands, wallons, fourons |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.