31/05/2010

LA FRONTIERE LINGUISTIQUE

Cette frontière que les Flamands prétendent irréversible, que les Francophones prétendent extensible ! Deux prétentions différentes. Un imbroglio ! + +Pour la Flandre, il n’est pas question de toucher à la frontière linguistique ; c’est « onbespreekbaar », non discutale ! + +Dans une interview publiée dans La Libre Belgique du 5 mai 2010, l'économiste Henry Tulkens prône une refixation de la frontière linguistique précisément pour sortir de l'imbroglio dans lequel les deux parties, flamande et francophone, affirment détenir la vérité.+ +L'économiste Henry Tulkens affirme que "la fixation de la frontière linguistique a été un legs empoisonné de la Belgique unitaire à la Belgique fédérale". Il semblerait que le 18 juillet 1962, il y eut bien vote, dans la confusion totale, sur le projet gouvernemental déposé par le Ministre de l'Intérieur Arthur Gilson. Le vote paraît avoir été acquis par la majorité parlementaire flamande contre la minorité parlementaire francophone. Donc un coup de force de la Flandre. Et selon son dogme "Ce qui lui appartient n'est pas négociable", elle refuse catégoriquement de soumettre la question d'appartenance à une Région à un recensement linguistique.+ +Pour l'économiste Henry Tulkens, "le droit du sol est non démocratique, discriminatoire et source d'injustices…". Il estime que la loi du 18 juillet 1962 doit être révisée d'autant plus que les parties revendiquent l'installation d'un fédéralisme de coopération. "On ne commence pas à coopérer par une interdiction, souligne-t-il […] Je plaide donc pour une consultation populaire où les habitants de la périphérie diraient à quelle Région ils veulent appartenir". + +Pourquoi en Belgique est-il impossible d’organiser une consultation populaire sur ce problème ? En Suisse, ce fut sans problème ; cependant la tension communautaire a été vive, voire même violente. La population du Jura s’est prononcée par plébiscite le 23 juin 1974 en faveur de l’indépendance ; la République et canton du Jura est entrée en souveraineté le 1er janvier 1979.

Les commentaires sont fermés.