02/06/2010

CLICHES SANS IRENISME...

* Il est quelque chose qui me fait peur, c'est que Bruxelles est la capitale de la partie flamande. = =* Les Flamands vont faire tout leur possible pour chasser le français de Bruxelles comme ils l'ont fait dans les Flandres. Ils veulent Bruxelles en Flandre.= =* Que restera-t-il de notre indépendance ? De quoi l'avenir sera-t-il fait ? Sous quelle domination le Wallon va-t-il être réduit ? Sous celle des Allemands ? Sous celle des Anglais ? Sera-ce sous la domination flamande ? Quel joug économique subirons-nous ? Anglais ? Allemand ? Hollandais ?= =* Les Wallons sont de plus en plus minorisés ? = =* Les Wallons vont financer les avantages sociaux que la Flandre va procurer à sa population.* Les Wallons continuent à subir les lois flamandes promulguées à leur détriment et malgré eux avant la guerre.= =* Wallons et Flamands constituent deux nationalités différentes, deux peuples différents. = =* Les Francophones prennent de plus en plus conscience de ce qu'ils ont été, de ce qu'ils sont et de ce qu'ils peuvent être. = =* Il n'y a pas de frontière entre la France et la Wallonie d'un point de vue culturel. = =* Les Allemands voient dans la terre flamande un prolongement idéal vers les océans. = =* De l'argent, il y en a pour injecter du néerlandais aux enfants dans les écoles. = =* Je te donne de l'argent, tu me donnes des compétences. = =* L'Etat fédéral doit être bâti sur la subsidiarité. = =* Bruxelles humiliée, Bruxelles enchainée, Bruxelles libre. = =* Choisissons l'espoir et non le doute.

16:12 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espoir, france, wallonie, cliches, irenisme, doute, allemands |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.