12/06/2010

REPONSE DES PARTIS A LA LETTRE OUVERTE : RETENUES SUR LES PENSIONS...

Charles MICHEL, député MR + + +Je me dois de corriger votre propos. Le programme du MR aborde bien la question de la suppression de la cotisation de solidarité (p.106). + +Le MR a obtenu en 2008 une première diminution importante de la cotisation de solidarité sur les pensions les plus basses. C’est ainsi que, depuis le 1er juillet 2008, cette cotisation a été supprimée pour toutes les pensions inférieures à 2.053,06 € pour les isolés et à 2.373,59 € pour les ménages. + +Le projet que nous défendons sur ce point dans le cadre des élections du 13 juin est très clair. Afin d’améliorer le pouvoir d’achat des pensionnés, le MR propose de : + + • Poursuivre la liaison au bien-être en concentrant l’effort sur les pensions les plus basses : Conformément à la loi sur le pacte des générations, le Gouvernement décide tous les 2 ans, sur proposition des partenaires sociaux, de la répartition de l’enveloppe financière disponible accordée pour adapter les pensions à l’évolution du bien-être général. + +Le MR estime que la prochaine enveloppe (2011-2012) doit concentrer l’effort sur les pensions les plus anciennes et les plus basses. + +• Supprimer totalement la cotisation de solidarité : Notre objectif est de supprimer totalement ce prélèvement injuste qui revient à exiger que les pensionnés, qui ont déjà cotisé tout au long de leur vie active, cotisent une deuxième fois. + + +* Paul MAGNETTE, PS, ministre + + +Je partage tout à fait votre point de vue concernant la cotisation de solidarité. + + Cependant, je me permets de vous rappeler qu’en 2008, Marie Arena, Ministre de Pensions de l’époque, l’a supprimée pour les pensionnés touchant les pensions les plus basses. + +Afin de toucher de plus en plus de pensionnés, mon parti souhaiterait encore augmenter le plafond en dessous duquel cette cotisation n’est pas due. + + +* Thierry MEUNIER, ECOLO, responsable adjoint Ecolo, Département politique + + +En matière d’intérêts notionnels, Ecolo ne revendique pas une suppression mais bien une réforme. Il s’agit de les réorienter vers les PME et de cibler l’aide sur les investissements verts. + +Ecolo ne souhaite pas supprimer la cotisation de solidarité pour tous mais bien pour les pensions faibles et moyennes de manière à maintenir une certaine progressivité. Il s’agit en effet de maintenir un certain niveau de redistribution puisque certaines pensions permettent cette solidarité, dans un contexte budgétaire très difficile comme vous le savez. C’est pour cette même raison qu’Ecolo ne souhaite pas sortir les pensions du calcul du précompte. La pension est un revenu comme un autre, bien que trop souvent faible. Nous préférons œuvrer à une justice globale pour tous et faire en sorte que l’impôt sur le revenu touche moins les bas et moyens revenus, pensions comprises. + +Dans le même temps, par le biais d’une contribution plus juste des revenus des capitaux, nous souhaitons améliorer le financement des pensions, relever les minima et augmenter le taux de remplacement des pensions. + +A ce stade, c’est ainsi que nous pensons plus juste d’aider les pensionnés. + + + • Didier REYNDERS, Président du MR, Ministre + + +Sachez que la suppression totale de cette cotisation de solidarité est bien inscrite dans le programme du MR. Vous trouverez la proposition en page 110 de notre programme que je vous joins à ce mail. + +Nous avons souhaité et obtenu - non sans peine ! - que la cotisation de solidarité qui frappait injustement les pensionnés soit supprimée pour toutes les pensions inférieures à 2.012,76 € en ce qui concerne les isolés et à 2.327,00 € en ce qui concerne les ménages. + + Notre objectif est de supprimer totalement ce prélèvement injuste qui revient à exiger que les pensionnés, qui ont déjà cotisé tout au long de leur vie active, cotisent une deuxième fois. + + J’espère avoir pu vous rassurer sur la position du Mouvement Réformateur concernant cette problématique. + + +* Caroline TIRMARCHE, PS, conseillère IEV-PS + + + Le Président Elio Di Rupo m’a transmis votre e-mail.+ + Nous partageons tout à fait votre point de vue concernant la cotisation de solidarité. C’est pour cette raison que Marie Arena, Ministre des Pensions à l’époque, l’a supprimée partiellement en 2008. Ainsi, les 470 000 pensionnés qui touchent les pensions les plus basses ne la paient déjà plus.+ +Il nous parait souhaitable d’encore augmenter le plafond en dessous duquel cette cotisation n’est pas due (actuellement 2053,06 euros pour un isolé et 2373,59 euros pour un pensionné avec charge de famille, en tenant compte des montants perçus via une pension complémentaire – qu’il s’agisse d’une rente ou d’un capital pension touché au moment de la retraite), afin de toucher de plus en plus de pensionnés.

Les commentaires sont fermés.