16/06/2010

BELGIQUE : UN PAS EN AVANT ? VERS OU ?

Quel pas ? un pas communautaire ? un pas socio-économique ? Un premier obstacle de fond dès le départ ! Bon vent à l'informateur ! Quel est le visage de la Chambre des Représentants sorti des urnes le 13 juin 2010 ? Voyons ! + + +* Photographie du monde politique : + +150 députés se composant de 88 néerlandophones et de 62 francophones. Une Chambre des Représentants largement dominée par les Flamands. Une retouche de la Constitution requiert l'assentiment des 2/3 des députés de la Chambre des Représentants, soit 100 députés su 150, et l'appui d'une majorité dans chaque groupe linguistique, côté flamand : 45 députés ; côté francophone : 32 députés. + +* Répartition par famille politique : = =- 40 députés nationalistes flamands : 27 N-VA., 13 Divers = =- 39 députés socialistes : 26 PS, 13 SP.A = =- 31 députés libéraux : 18 MR, 13 Open VLD = =- 26 députés chrétiens démocrates : 17 CD&V, 9 CDH = =- 13 députés écologistes : 8 Ecolo, 5 Groen = =- 01 député de droite : 1 PP = =Deux groupes sortent du lot : la N-VA avec 27 députés et le PS avec 26 députés loin devant les autres groupes politiques. Ils ont la main pour la formation d'un gouvernement. + + +* Le programme des deux groupes dominants : + +- N-VA : un programme radical à configuration confédéraliste = =- PS : un programme à configuration fédéraliste. = =Deux programmes diamétralement opposés. Un terrain d'entente doit être élaboré. Des concessions sont à faire par les parties constituantes. "Un prix à payer " pour être Premier ministre. Ce prix est particulièrement cher au parti qui enlève "le morceau" ! Mais, c'est tentant ! + + +* Conciliation + +Au départ, la N-VA ne veut rien débourser ; elle ne brigue pas le poste de Premier ministre. Pas de compromis. Application de son programme de A à Z. Ses statuts ne l'autorisent pas à décevoir son électorat indépendantiste. Sur le plan institutionnel, la N-VA veut le confédéralisme passant par la scission de la Sécurité sociale et de BHV, et par le transfert aux Régions de la fiscalité, du Budget, de l'Emploi, de la Justice et de l'immigration. Bruxelles est une simple ville, cogérée par la Flandre et par la Wallonie. Sur le plan socio-économique : la stricte rigueur. En matière d'immigration : fermeture + +Le PS, sur le plan institutionnel, veut un "fédéralisme de prospérité" passant par la garantie de la solidarité interpersonnelle; la fiscalité, l'Immigration, le Budget, voire la Justice restent des prérogatives du Fédéral. Le PS serait favorable à une formule de scission de BHV pour autant que les Francophones de la périphérie puissent voter pour des listes francophones. Bruxelles doit être une Région à part entière. Sur le plan socio-économique : l'austérité, tout en préservant le niveau des pensions, une protection sociale forte… En matière d'immigration : ouverture. + + +* Conclusion + +Le score réalisé par chacun des deux partis, PS et N-VA, les "condamnent" pratiquement à gouverner ensemble pendant quatre ans avec une obligation de réaliser pendant cette période une « Grande Réforme de l’Etat » profonde et durable. Les deux partis déposeront-ils ensemble sur l’autel Belgique l’acte du Grand Sacrifice ? ou l’un d’entre eux ? + +Il faut s'attendre à une nouvelle avancée dans la réalisation du programme du Mouvement flamand arrêté en 1917 sous l'occupation allemande, confirmé et codifié en 1999 et en 2003 par le gouvernement de la Région flamande. La N-VA est tenue par ses statuts à faire le pas en avant la tête tournée vers le Sud. : objectif la périphérie et Bruxelles, la capitale de son pays ! Pour le PS, le pas en avant, c’est la tête basse, tournée aussi vers le Sud : objectif un repli sur la Dyle ! Il annoncera fièrement qu’il a sauvé la Belgique ! + +Pourquoi tous les partis politiques ne font-ils pas une déclaration commune annonçant l’organisation de référendums locaux pour la fixation définitive des limites territoriales des quatre Régions : Flandre, Wallonie, Bruxelles, Région germanophone ?

16:37 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reforme de l etat, occupation, n-va, ps, referendums, austerite, rigueur |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.