07/07/2010

QUELQUES ETAPES DE L'ACTIVISME FLAMAND...

PENDANT L'OCCUPATION ALLEMANDE DE 1914 A 1918… + + +1914 - Le pasteur hollandais , un certain Dommeler, établi à Gand, patronne un cercle flamingant "Flämen Politik", avec l'appui du Chancelier allemand Theobald von Bethmann-Hommeweg, lequel songe à une annexion pure et simple de la Belgique plutôt qu'à une scission entre le Nord et le Sud; l'Empire allemand aurait ainsi un accès direct à la Mer du Nord et disposerait d'un port maritime, Anvers ; l'Empire allemand deviendrait une puissance économico-maritime. + +1914-1918 - Tout au long des années de guerre, un aumônier flamand se rend chaque dimanche dans les tranchées du front de l'Yser pour y célébrer la messe uniquement en flamand ; il y distribue des icônes à texte uniquement en flamand, le français étant strictement exclu. + + 1915 - Le Chancelier allemand répond aux sollicitations de la "Flämen Politik" en séparant les soldats néerlandophones des soldats francophones dans les camps de prisonniers de guerre1916 - La flamandisation de l'enseignement et des services administratifs, de l'université de Gand, la séparation administrative du pays entre le Nord et le Sud, l'usage exclusif du néerlandais dans les service publics bruxellois. + + 1917 - Un premier Conseil flamand, soutenu par les Allemands, se tient avec 125 délégués et fait instituer la séparation entre la Flandre, avec Bruxelles comme capitale, et la Wallonie, avec comme capitale Namur. + + 1918 - Le clergé flamand pèse fortement sur la vie publique citoyenne pour une annexion de la Belgique à l'Empire allemand. + + Qu'observe-t-on aujourd'hui ? La "Flämen politik" est toujours bien vivante ! La flamandisation généralisée de Bruxelles et de la Wallonie est bien lancée : tous les postes régaliens - à l'exception des Finances - sont entre les mains des Flamands ; les porte-paroles des principales institutions publiques sont des néerlandophes ; les francophones sont soit des adjoints à la direction, soit affectés à la direction de postes de seconde zone ; les médias francophones vantent les mérites du bilinguisme flamand/français… le puissant Land allemand de Rhénanie-du-Nord-Wesphalie sonne à la porte du Benelux…

15:03 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dommeler, flamen politik, clerge |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.