25/08/2010

LA FLANDRE DECULOTTEE PAR SES PAIRS

 

"Peut mieux faire", selon le parti n° 1 de Flandre, la N-VA.

Siegfried Bracke, député N-VA, ex-journaliste vedette de la VRT,  dit "avoir le sentiment que la Flandre n'est pas si bien gérée que ça". Il critique la paperasserie excessive et le nombre effarent de textes réglementaires. Tout ça, dit-il, entrave une gestion naturelle des affaires. La "sortie" du député de la N-VA a déplu le ministre-président de la Région flamande, Kris Peeters, CD&V, qui l'a déclarée "injuste et totalement déplacée".

Son fameux slogan "Ce que la Flandre fait, elle le fait mieux". Comment peut-il en être autrement ? La Flandre s'est accaparée, dans une très large proportion, les subsides économiques pour attirer les investisseurs étrangers, décentraliser la sidérurgie wallonne à son profit, se doter d'une multitude de petites et moyennes entreprises, développer ses ports maritimes, créer une banque d'affaires… Majoritaire au Parlement, elle s'est accaparée de tous les postes économiques importants dirigeant les investissements vers la Flandre. La seule exception est Caterpilar ; encore fallut-il "un coup de bol": l'absence du responsable (flamand) de la recevabilité des dossiers pour cause de maladie et son remplacement par son adjoint (francophone)!

En Belgique, et pour la Flandre en particulier, cela s'appelle une répartition équitable des deniers publics !

17:48 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : n-va, kris peeters, sidérurgie wallonne |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.