08/09/2010

CESSEZ DE MENTIR...

 

Nous lisons dans le quotidien Le Soir du 08 septembre 2010 que, selon des experts universitaires francophones, les grands perdants de la révision de la loi de financement exigée par la N-VA et les autres partis flamands, seraient la Région wallonne et la Communauté française au cours de la période 2010 à 2015 ; celles-ci perdraient 825 millions d'euros contre 110 millions d'euros pour l Flandre, seule Bruxelles gagnerait 4 millions d'euros, un fifrelin. A terme, la Flandre gagnerait largement : sur le seul exercice 2015, précisent les experts, "les entités francophones, Bruxelles et la Communauté germanophone perdraient 126 millions d'euros, alors que la Flandre gagnerait 178 millions d'euros".

La morale de l'histoire, le citoyen francophone est le dindon de la pièce jouée par les négociateurs : appauvrissement de la Wallonie, contrôle financier de Bruxelles, enrichissement de la Flandre. La réalisation pleine et entière du programme de la N-VA. Les partis francophones négociateurs, le PS mené par Elio Di Rupo, le CDH par Joëlle Milquet, Ecolo par Jean-Michel Javaux, appellent cela un " accord bien équilibré", sans gagnant ni perdant ! Drôle de vision ! Une méthode Coué bien bizarre ! N'écouteraient-ils pas les experts qui les entourent ?

Cessez donc de mentir ! Dites-nous que vous livrez la Wallonie et Bruxelles à la Flamenpolitik pour rester "au pouvoir", aveuglés par un égotisme surdémesuré.

Les commentaires sont fermés.