21/10/2010

CELA RAPPORT D'ETRE FLAMAND...

 

Nos "amis" du Nord agitent sans cesse l'épouvantail du séparatisme au grand dam des Wallons et des Bruxellois, qui n'ont pas encore intégré l'idée que la Flandre perçoit des rentes énormes grâce à sa mainmise sur l'Etat belge… et bien plus que les fifrelins accordés dans le cadre de la prétendue solidarité Nord-Sud.

Pour illustrer ce constat, relevons l'occupation par les Flamands des postes, de pouvoir, en particulier au niveau international où la Belgique n'est souvent représentée que par les tenants de la langue de Vondel.

Ainsi, le très CD&V Herman Van Rompuy s'est fait propulser président du Conseil européen où son traitement mensuel brut avoisine les 25 000 euros. Pas mal pour un politicien qui a fait la grande partie de sa carrière sur le radicalisme flamand. Et encore, ce traitement ne prend pas en compte les multiples avantages… annexes !

Mieux, au moment où on ne parle que de rigueur et d'augmentation des impôts, Van Rompuy ne paie que l'impôt européen fixé à 25 %… alors que n'importe quel Belge percevant moins de la moitié de son traitement paie plus de 50 % !

Belle leçon pour ceux qui croient que la Flandre ne profite pas de l'Etat belge ! Belle leçon également de solidarité fiscale d'autant que l'intéressé est en pointe dans le discours de l'austérité…

Si l'Etat belge a besoin d'une cure d'austérité, l'Europe devrait donner l'exemple en alignant ses salaires, ses dépenses et sa fiscalité sur ceux de ses membres !

Source : Diagnostic, mensuel n° 281, octobre 2010. Magazine mensuel du Gerfa, asbl. Site web : www.gerfa.be

 

Les commentaires sont fermés.