01/07/2011

DES ELECTIONS EN AUTOMNE ? ...

 

Plus que certain ! Les signes.

Côté flamand : La N-VA le veut

Côté francophone : Le M R Le veut

Objectif de la N-VA : Faire sauter la Belgique.  Création de la Grande Flandre, une Belgique à visage flamand.

Objectif du M R : Torpiller la mission du formateur PS. Mesquinerie politicienne.

Technique de la N-VA : Pourrissement interne par des ultimatums variables successifs. Le 13e avertissement est lancé.

Technique du M R : Se définir plus social que le socialisme. Le programme est vaste : autoriser les retraités à travailler plus longtemps s’ils le veulent, supprimer le plafond des revenus des retraités pour ceux et celles qui le souhaitent, réduire les impôts pour les bas et moyens salaires, réforme du chômage, réforme des retraites…

 

La Flandre entame la procédure du dépeçage du territoire belge. Tous les partis flamands, sans exception, y compris le Vlaams Belang (le cordon sanitaire écartant le Vlaams Belang est dénoué, ndlr), ont signé une proposition de résolution au Parlement flamand demandant l’établissement d’un calendrier de négociations avec l’Allemagne et les Pays-Bas sur le lancement du projet « Rhin de fer » assurant une liaison Bruxelles-Anvers-Amsterdam-Ruhr sans passer par la Wallonie.

         

Et notre avis ? Mais que voulons-nous ? Que sommes-nous ?

Sommes-nous encore de gauche ? de droite ? du centre ? de l’extrême gauche ? de l’extrême droite ? du centre gauche ? du centre droite ? Nous nous cherchons ! Nous entrons dans la Résistance au régime flamand. La fierté exprimée de notre appartenance à la culture française.

« Ma patrie est ma langue », écrivait Albert Camus.

« Sur les sentiers éveillés, sur les routes déployées, sur les places qui débordent. J’écris ton nom. Liberté, Paul Eluard.

15:31 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : n_va, m r, vlaams belang, albert camus, paul eluard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.