06/06/2011

LA WALLONIE S'EVEILLE-T-ELLE ? UN PLAN MARSHALL POUR LES VOIES NAVIGABLES WALLONNES

LA WALLONIE S’EVEILLE-T-ELLE ? UN PLAN MARSHALL POUR LES VOIES NAVIGABLES WALLONNES

 

Enfin ! dirait Choumaque de Toine Culot. Voilà le ministre wallon des Travaux publics, Benoît Lutgen, futur président du CDH, qui annonce un déblocage de quelque 450 millions d’euros pour investir dans le développement des voies navigables jusqu’en 2020. « Une grande partie du réseau fluvial wallon aura alors un gabarit d’au moins 2 000 tonnes, ce qui l’intégrera pleinement au réseau européen », annonce-t-il.

L’ambigüité, dans les séduisants propos du ministre wallon, c’est que les travaux sont effectués essentiellement au profit des ports d’Anvers et d’Amsterdam pour les sauver du périclitement à la suite du remplacement des petits tankers par des super tankers de haut tirage d’eau inaccessibles aux quais de ces ports.

Que propose Benoît Lutgen ? Vers Anvers, l’ouverture de chantiers sur l’Escaut permettant la traversée de Tournai aux péniches de 2 000 tonnes, l’élargissement du canal Nimy-Blaton, le  relèvement du pont de Comines sur la Lys - il est toutefois favorable pour le port de Dunkerque, tout en assurant une liaison port de Dunkerque-port d’Anvers - ; vers les Pays Bas, l’élargissement du Canal Albert, l’élargissement des écluses de Jambes, Andenne, Ampsin, Yvoz-Ramet, Lanaye. Rien pour l’adaptation des voies fluviales vers les ports français, Dunkerque en particulier, port de haute mer.

Le ministre Lutgen pourrait-il expliquer aux citoyens pourquoi les voies navigables vers la France sont ignorées dans les travaux programmés jusqu’en 2020 ?

17:09 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : choumaque, benoit lutgen, anvers, amsterdam, dunkerque, ports, écluses |  Facebook |

DROIT DE VOTE : OBLIGATOIRE OU PAS ?

 

Le quotidien Le Soir, dans son numéro du jeudi 28 avril 2011, retrace l’historique du droit de vote, sous la signature W.B. Une heureuse initiative éducative. Une photographie du long combat qu’ont mené nos aïeuls dans la conquête du droit de choisir son mode de vie.

 

REPERES

1831 - Seuls quelques citoyens, qui paient un certain « cens » (impôt), ont le droit de voter (suffrage censitaire).

1891 - Le suffrage universel tempéré par le vote plural est introduit : chaque homme dispose d’une voix mais certains, qui paient un impôt ou possèdent un certain diplôme (« capacité »), reçoivent deux ou trois voix. Cette même année, le vote devient obligatoire. Il l’est toujours -  même si dans les faits, on ne poursuit plus les « abstentionnistes ».

1919 - Introduction du suffrage universel pur et simple pour les hommes (un homme, une voix).

1948 - Le droit de  vote est accordé aux femmes.

1981 - Le droit de vote est ramené de 21 à 18 ans pour les Belges.

1999 - Les étrangers européens acquièrent le droit de participer aux élections communales, moyennant certaines conditions.

2004 - Ce droit est élargi aux citoyens des pays non-membres de l’Union européenne.

17:03 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le soir, droit de vote, élections, homme, femme |  Facebook |

QUID DU DECRET FLAMAND "WONEN IN EIGEN STREEK" ?

 

Il est discriminatoire ! Tel est le verdict de la Cour institutionnelle rendu dans son jugement le mercredi 06 avril 2011.

Quelle est donc la portée de ce décret ? Il s’agit en fait d’arrêter l’extension de la « tache d’huile francophone » en Flandre, la francisation de 69 communes. Ce décret réserve l’achat de terrains en zone d’extension d’habitat et non bâtis en octobre 2009 à des gens affichant une proximité géographique, sociale, culturelle ou professionnelle avec l’entité du bien convoité. Une restriction du droit de propriété sur des portions de territoire ; les biens ne peuvent donc plus être vendus aux plus offrants !.

La Cour institutionnelle constate cette discrimination et s’interroge sur la « pertinence » des critères retenus pour figer l’achat des biens. Conséquemment, elle demande à la Cour de Justice de l’Union européenne de dire si le fait d’avoir limité la discrimination à des portions de territoire dans 69 communes et non à la Flandre entière viole le Traité de Rome de libre circulation.

Un prochain verdict de la Cour de Justice de l’Union européenne ? Voire… Cela peut durer longtemps, longtemps. Pendant cette période dormante, le décret poursuit sa vie… La Flandre ne s’en émeut pas ! De toute façon, elle s’en fout ! Elle poursuit sa politique d’éradication du français et son évolution vers son autonomie.

16:59 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décret, cour de justice, union européenne |  Facebook |

31/05/2011

FOYER D'ESCHERICHIA - EVOLUTION DE LA BACTERIE

COMMUNIQUE DE PRESSE de l’AFSCA transmis par Belga Media Support

Foyer d’Escherichia coli entérohémorragique en Allemagne
L’AFSCA suit de près l’évolution du foyer de la bactérie Escherichia coli
entérohémorragique O104 en Allemagne, et redouble de vigilance

Depuis l’apparition d’un foyer d’EHEC en Allemagne, dont l’origine possible est l’Espagne, l’Agence contrôle les importations de ce pays pour les produits concernés. A ce jour, aucun produit issu des entreprises concernées en Espagne n’a été découvert chez nous.

En tout état de cause, la Belgique a décidé de bloquer toute éventuelle importation de concombres en provenance des producteurs espagnols suspects.

Il est important de noter, qu’en Belgique, la saison d’importation de salades, tomates et concombres se termine en mars/avril. Les produits commercialisés actuellement sont essentiellement issus de notre propre production.

Malgré qu’ il n’y ait aucune indication de la présence de produits suspects sur le marché Belge, L’AFSCA a décidé de renforcer ses contrôles

La situation en Allemagne est préoccupante.  Les autres Etats membres sont tenus au courant des enquêtes menées par les autorités Allemandes par l’intermédiaire de la Commission Européenne.  L’AFSCA suit de très près tous ces développements et adaptera sa stratégie si nécessaire

L’Agence alimentaire belge rappelle qu’un lavage et/ou un épluchage soigneux des légumes et des fruits et une cuisson correcte de la viande sont toujours conseillés pour éviter les intoxications alimentaires.

Si vous avez d’autres questions, prenez contact avec le point de contact pour le consommateur au
numéro gratuit 0800 13 550 ou envoyez un e-mail à pointdecontact@afsca.be

Personne de contact pour la presse francophone : Pierre Cassart 0477 69 35 65
Personne de contact pour la presse néerlandophone : Lieve Busschots 0477 59 83 93

14:19 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afsca, lavage, épluchage, escherichia, bactérie |  Facebook |

30/05/2011

PREMIER BAROMETRE DES POLITIQUES SUR FACEBOOK 2011

COMMUNIQUE DE BELGA MEDIA SUPPORT

Sender : E-Net et Business sprl

Premier baromètre des politiques sur Facebook 2011

A un an et demi des communales 2012, E-net Business dévoile le premier baromètre des politiques sur Facebook. Les Ministres belges et les politiques membres du G8 sont analysés. Quel est le ministre belge plus populaire sur Facebook ? Facebook est-il plus utilisé par les francophones ou néerlandophones ? Les hommes politiques membres du G8 utilisent-t-il Facebook ? Quels sont les perspectives 2012 pour Facebook ?
Réalisée entre le 15 mai et le 25 mai 2011, E-net Business diffuse le premier baromètre politique qui se divise en deux grands points : D’abord, le TOP 10 des Ministres du gouvernement fédéral, wallon, flamand et Bruxellois.  Ensuite, le classement des membres Facebook des dirigeants membres du G8.

Tous les analystes sont unanimes : En 2008, Facebook a réellement contribué à la victoire présidentielle de Barack Obama, membre du G8. Pour les élections de 2012, comment Barack Obama se positionnerait-il ? Est-ce que Facebook sera exploité par nos personnalités politiques belges ? E-net Business fait le point à un an et demi des élections belges prévues en octobre 2012.

BAROMETRE FACEBOOK : PREMIER TOP 10 Ministres belges les plus populaires

La position, le nom du Ministre, le parti puis ensuite le nombre de fans au 25 mai 2011.

1 Michel Daerden PS 77684
2 Didier Reynders MR 14160
3 Paul Magnette PS 9905
4 Laurette Onkelinx PS 6410
5 Yves Leterme CD&V 3809
6 Vincent Van Quickenborne OPEN VLD 2485
7 Rudy Demotte PS 1953
8 Joëlle Milquet CDH 1510
9 Freya Van den Bossche SPA 1285
10 Olivier Chastel MR 1212

Pour ce premier baromètre des Politiques et Facebook, E-net Business peut tirer trois gros constats :

>>> 50 % des Ministres belges ne possèdent pas une page FAN ;
>>> 7 sur 10 ministres présents sur Facebook sont francophones ;
>>> Le 1er du classement obtient 5 fois plus de fans que le 2ème et plus de 64 fois plus de fans que le 10ème du classement.

Dans l’étude d’E-net Business, des explications complètes autour de ces constats peuvent vous être expliquées. Sachez aussi qu’un classement des Présidents de Partis francophones et néerlandophones est également disponible. Le responsable de ce baromètre pour E-net Business est : Nicolas Pourbaix, expert en stratégie Internet depuis plus de 10 ans. Vous pouvez le joindre au 32 (0) 477 65 91 51.

BAROMETRE FACEBOOK : Les personnalités du G8

La position, ensuite la personnalité, le pays, puis le nombre de fans au 25 mai 2011.

1 Barack Obama USA 20730533
2 Nicolas Sarkozy France 430279
3 Silvio Berlusconi Italie 303111
4 David Cameron Royaume Unis 126179
5 Angela Merkel Allemagne 88144
6 Stephen Harper Canada 57880
7 Dmitri Medvedev Russie 334
8 Naoto Kan Japon 64

Toutes les personnalités politiques du G8 disposent d'une page FAN sur Facebook. Premier gros constat: Vous découvrez que Barack Obama reste le champion dans l'exploitation du réseau social Facebook avec plus de 20 millions de FANS ! Sachez que Michèle Obama, l’épouse du président américain, obtient plus de 5 millions de fans !

Dans le TOP 5, les 4 places suivantes sont occupées par des pays européens voisins: la France avec Nicolas Sarkozy avec plus de 430 000 fans. Silvio Berlusconi affiche plus de 303 000 sympathisants. Le TOP 5 est refermé par David Cameron et Angela Merkel avec respectivement près de 127 000 fans et 90 000 fidèles internautes à la chancelière allemande.

CONCLUSIONS : Questions à l’expert d’E-net Business sur Facebook

Facebook sera-t-il exploité par nos personnalités politiques belges pour 2012 ?
Nicolas Pourbaix - Il est estimé que le comportement des internautes européens est en décalage entre 3 à 5 années sur celui des américains. En 2008, Facebook a vachement contribué à la victoire d’Obama ! Cela indiquerait que Facebook sera, à mon sens, un réseau social exploité pour les élections communales 2012. Cependant pour que Facebook ait un impact positif et durable, encore faut-il que l’outil soit correctement utilisé par nos représentants politiques…

Facebook n’est-il pas un effet de mode que qui risque de s’essouffler ?
Nicolas Pourbaix – Aujourd’hui, le mot « Facebook » est le plus tapédans les recherches de Google Belgique avec même des records au niveau mondial. En Belgique, on compte  4.114.880 profils belges. Pour 2012, Google indique que la notoriété de Facebook va encore bien progresser sur le web et même en Belgique. A mon sens, Facebook a encore de belles années.

Le responsable de ce baromètre pour E-net Business est : Nicolas Pourbaix (Tél. 32 (0) 477 65 91 51).

A NOTER – Créée en 2002, E-net Business, agence d’e-communication, est composée d’une quinzaine de spécialistes dans les métiers du web. Quatre pôles de compétences : Création de sites Internet, Référencement, E-communication et Formations… notamment sur une bonne utilisation de Facebook.

14:56 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel daerden, barack obama, facebook, g8 |  Facebook |

23/05/2011

OREAL : ANNONCE DU GAGNANT DE L'EDITION BELGE DU BUSINESS GAME BRANDSTORM 2011

 
COMMUNIQUE DE PRESSE BELGA MEDIA SUPPORT
 

L’ORÉAL ANNONCE LE GAGNANT DE L’ÉDITION BELGE DU BUSINESS GAME BRANDSTORM 2011

L’Oréal Belgilux a sélectionné vendredi dernier l’équipe la plus talentueuse de l’édition belge du L’Oréal Brandstorm 2011, le prestigieux business game international. L’équipe de la Vrije Universiteit Brussel a été élue pour défendre sa stratégie marketing à la finale internationale de Brandstorm qui se déroulera le 16 juin 2011 à Paris.
Cette 13ème édition belge a attiré 289 participants issus de 5 grandes écoles de management de Belgique : la Louvain School of Management, l’ICHEC Brussels Management School, la Vlerick Management School, l’Université de Gand et la Vrije Universiteit Brussel.

Les participants au business game Brandstorm ont pour objectif de mener en équipe une mission marketing d'envergure: repenser une gamme d’une marque internationale du Groupe L'Oréal et lancer sa campagne de communication. Les étudiants se glissent pour cela dans la peau d’un International Marketing Brand Manager, en formulant une stratégie de communication innovante, en créant des nouveaux concepts et en dessinant l’emballage. L’édition de cette année, dédiée à L’Oréal Professionnel de la Division des Produits Professionnels, invite chaque équipe à développer un concept pour attirer les hommes dans les salons de coiffure. Comment ? En imaginant un nouveau service à proposer dans les salons de coiffure et la gamme de produits associée.

Les étudiants ont été immergés dans l’univers de la marque L’Oréal Professionnel grâce à des séances d’information sur le marché et le réseau de distribution afin de développer une stratégie marketing gagnante, identifier les principaux concurrents et définir les attentes des consommateurs, leurs besoins, leurs habitudes d’utilisation et les tendances.

Après une première sélection, la meilleure équipe de chaque université partenaire a pu développer son concept avec l’aide de professionnels de la communication : l’agence Good Morning située à Bruxelles. Ces projets ont été présentés vendredi devant le jury Brandstorm lors de la finale nationale.

Le jury était composé de Michael Kienle, Directeur des Ressources Humaines ; Norberto Videira, Directeur Général de la Division des Produits Professionnels ; Beatrice Dautzenberg, Directrice Marketing de L’Oréal Professionnel et Alexandre Vanderborght, Product Manager L’Oréal Professionnel.

Les étudiants étaient notés sur leur créativité, leur analyse du marché, la cohérence de leur projet avec les valeurs de la marque, leurs qualités de communication et de présentation.

Cette année, les vainqueurs de la finale nationale sont les étudiants de la Vrije Universiteit Brussel. Leur concept innovant prenant soin de la barbe était selon le jury « très créatif » et « en parfaite cohérence avec les valeurs de L’Oréal Professionnel ».

Depuis son lancement en 1993, L’Oréal Brandstorm a accueilli plus de 43 000 participants, issus de 285 universités dans 43 pays. Ce business game est aussi un puissant outil de recrutement : il permet aux responsables marketing et recruteurs d’identifier en action des candidats à fort potentiel.

Gilles André, participant au Brandstorm en 2006 et maintenant Brand Manager Matrix témoigne :
« À travers l’expérience Brandstorm, j’ai reçu pour la première fois l’opportunité de me mettre dans la peau d’un Brand Manager, qui investigue le marché pour comprendre les tendances et qui repousse sans cesse ses limites pour trouver l’idée originale qui deviendra un futur blockbuster. Une magnifique expérience qui a boosté ma passion pour le marketing, le marché des cosmétiques et L’Oréal ».

17:27 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ooreal brandstorm, université de gand |  Facebook |

CROYEZ-VOUS AU SUCCES DE ELIO DI RUPO ?

Siegfried Bracke, N-VA , ex-journaliste de la VRT, a été net, catégorique, clair jeudi 19 mai 2011  au cours de l’installation d’une section N-VA à Rhode-St-Genèse : « Non, ça ne va pas bien , pas bien du tout. Je suis un optimiste de nature mais là, j’ai toutes les raisons d’être sceptique sur les chances de réussite de l’actuelle tentative de formation d’un gouvernement. Ce pays n’existe plus, c’est une fiction… Il n’y a aucun lien entre le Nord et le Sud… Nos cultures et nos communautés ne cessent de s’éloigner. On pense différemment sur tous les thèmes. Plus rien ne fonctionne. On ne parvient même plus à s’accorder sur la couleur des plaques d’immatriculation… ».

Un constat de la N-VA. En fait, le Nord veut partir, mais pas seul… avec Bruxelles soumis au régime du bilinguisme flamand/français obligatoire pour tous ! La volonté du Voka, les patrons flamands très proches de la N-VA. Certain qu’Anvers est entre les mains de la N-VA, il jette son dévolu sur Bruxelles et annonce son déménagement de Anvers à Bruxelles en 2012. Son but avoué : y renforcer la présence flamande !

Et vous, croyez-vous que Di Rupo parviendra à former un gouvernement de longue durée sans des concessions abracadabrantes à la Flandre ?

 

15:29 Écrit par Raymond Watrice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bracke, vrt, voka, di rupo, bruxelles |  Facebook |