19/08/2009

LA SAGA DU VOL "DES COUCOUS" AU-DESSUS DE BRUXELLES

LA SAGA DU « VOL DES COUCOUS » AU-DESSUS DE BRUXELLES...+ + + ... Aura-t-elle une fin ? La saga a commencé le 3 décembre 2003 par l’adoption, en Conseil des Ministres fédéral, avec l’approbation des ministres francophones, du plan de dispersion des vols de nuit sur « l’Oostrand », l’Est de Bruxelles, - densément peuplé par des francophones – du Ministre fédéral de la Mobilité Bert Anciaux, Spirit. Elle continue sous ses successeurs. + + + Le cauchemar des riverains de l’aéroport se poursuit. + + +Les ordonnances du Tribunal de première instance, de la Cour d’appel, de la Cour de cassation de Bruxelles se succèdent depuis 2004... Le 8 mars 2007, l’association Bruxelles Air-Libre peut réclamer 5 000 euros d’astreinte pour chaque infraction aux plafonds sonores bruxellois. En juillet 2007, Actie Noordrand, association des riverains de l’aéroport de Bruxelles-National de la périphérie Nord de Bruxelles, Noordrand, réclame, à son tour, des astreintes et menace de saisir un tableau Pierre Breughel, propriété du Musée des Beaux-Arts, si l’Etat fédéral ne verse pas un premier acompte de 50 000 euros. + + +Selon les études publiées en décembre 2007 dans la revue Environmental Health Prospect et, en février 2008 dans l’European Heart : « Il y aurait un lien de cause à effet entre l’agression d’un bruit important et l’apparition d’une hausse nette de la pression artérielle ». Pour ce qui est plus particulièrement du bruit des avions, Lars Jarup et ses collègues de l’Imperial College de Londres, qui ont participés auxdites études, sont formels : « Nous savons que le bruit généré par le transport aérien était une source d’irritation. Notre étude montre à présent qu’il peut aussi être dommageable pour la santé ».

LA SAGA DU VOL "DES COUCOUS" AU-DESSUS DE BRUXELLES

LA SAGA DU « VOL DES COUCOUS » AU-DESSUS DE BRUXELLES...+ + + ... Aura-t-elle une fin ? La saga a commencé le 3 décembre 2003 par l’adoption, en Conseil des Ministres fédéral, avec l’approbation des ministres francophones, du plan de dispersion des vols de nuit sur « l’Oostrand », l’Est de Bruxelles, - densément peuplé par des francophones – du Ministre fédéral de la Mobilité Bert Anciaux, Spirit. Elle continue sous ses successeurs. + + + Le cauchemar des riverains de l’aéroport se poursuit. + + +Les ordonnances du Tribunal de première instance, de la Cour d’appel, de la Cour de cassation de Bruxelles se succèdent depuis 2004... Le 8 mars 2007, l’association Bruxelles Air-Libre peut réclamer 5 000 euros d’astreinte pour chaque infraction aux plafonds sonores bruxellois. En juillet 2007, Actie Noordrand, association des riverains de l’aéroport de Bruxelles-National de la périphérie Nord de Bruxelles, Noordrand, réclame, à son tour, des astreintes et menace de saisir un tableau Pierre Breughel, propriété du Musée des Beaux-Arts, si l’Etat fédéral ne verse pas un premier acompte de 50 000 euros. + + +Selon les études publiées en décembre 2007 dans la revue Environmental Health Prospect et, en février 2008 dans l’European Heart : « Il y aurait un lien de cause à effet entre l’agression d’un bruit important et l’apparition d’une hausse nette de la pression artérielle ». Pour ce qui est plus particulièrement du bruit des avions, Lars Jarup et ses collègues de l’Imperial College de Londres, qui ont participés auxdites études, sont formels : « Nous savons que le bruit généré par le transport aérien était une source d’irritation. Notre étude montre à présent qu’il peut aussi être dommageable pour la santé ».