11/05/2010

ECOLO SE DIT OUVERT. A QUOI ?...

« Nous restons ouverts pendant les transformations », déclarent les coprésidents de Ecole, Sarah Turine et Jean-Michel Javaux. Ouverts à quoi ? A la transformation de quoi ? Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout dire et ne rien dire à la fois ! Du blabla électoral ? Du verbiage ! De la tromperie électorale, pardi !Une chose est claire, c’est que Ecolo se fiche de l’institutionnel qui touche le droit des gens : celui de vivre dans sa langue et sa culture. Et cela, Olivier Deleuze , le revenant, le dit dans un entretien avec Pierre Bouillon, journaliste, publié dans le quotidien Le Soir du mardi 11 mai 2010 : « … L’institutionnel n’est pas notre tasse de thé. BHV ? C’est important pour les gens qui vivent là. Mais si on en fait l’essentiel… ». Autrement dit : le droit des gens, le droit des Francophones, on s’en f… L’important, c’est l’environnement ; le droit des gens, c’est marginal !Ecolo doit le savoir et il le sait ; il n’y a pas de compromis possible avec les Flamands. Ils sont tous nationalistes et impérialistes ; de la N-VA en passant par la Liste De Decker, Spirit, CD&Vlaams, SP.A, Open VLD, Groen. Une application pure et simple de la doctrine flamande mise au point pendant la Grande Guerre 1914-1918 avec la participation de l’occupant allemand, ce que l’on appelle la « Flämen Politik » dont l’objectif pour les Allemands étaient l’annexion de la Belgique et avoir un accès direct avec les océans, et pour les Flamands, la scission de la Belgique en deux Etats : la Flandre avec Bruxelles comme capitale et la Wallonie centrée sur Namur…Un vasselage de la Wallonie avec l’instauration obligatoire du bilinguisme dans toutes les administrations publiques…Est-ce la volonté de Ecolo ?

28/09/2009

ECOLO : PRATIQUER LA LANGUE DE BOIS CONJUGUE AU PRESENT...

« Touche pas à l’enseignement », martelait Ecolo dans la période de formation de la coalition gouvernementale !Au final : l’enseignement serrera la ceinture comme les autres secteurs... avec l’approbation de Ecolo ! <><>« ... Il y aura de la rigueur à tous les étages... Tous, politiques, syndicalistes, associatifs, nous savons que les profs sont nos alliés pour construire la société de demain, susurre, hypocritement, Jean-Michel Javaux, coprésident de Ecolo, député-bourgmestre de Amay. Mais aussi qu’on n’atteindra pas nos objectifs budgétaires sans certaines économies. Même si on peut en étaler dans le temps, retarder certains investissements, faire preuve de créativité... ». <><>Il appelle Barack Obama, président des Etats-Unis, à son secours pour mieux faire avaler la couleuvre : « ... Je l’ai dit : ne dépensons pas, mais investissons. Ce qui permettra la relance, le nouvel optimisme. Obama dit : ça prendra plus qu’un jour, plus qu’une semaine, plus que des mois, mais nous préparons la société de demain. C’est ce qu’on attend de Ecolo... Mais j’insiste ; ce contexte difficile est riche de plein de défis : nouvelles technologies, économie verte, alliances emploi-environnement, amplification du Plan Marshall... ». Hypocrisie. Illusionnisme. <><>La « stratégie de l’illusion » appuyée par le slogan « N’ayons pas peur ». La mise sous hypnose. Des mots, rien que des mots soporifiques. Les élections législatives de 2011 et les élections communales de 2012 sont proches... Ecolo lance déjà les campagnes électorales. Les « bonnes intentions », les missions des gouvernements sont rangées dans les entrepôts de « l’immobilisme » ! <><>Les centrales nucléaires ont encore de bien belles et longues années devant elles !

10/06/2009

ECOLO : LA DEFERLANTE VERTE...

ECOLO : LA DEFERLANTE VERTE…… Le seul gagnant des élections régionales : plus 9 sièges au Parlement bruxellois, passant de 7 sièges à 16 sièges, plus 11 sièges au Parlement wallon, passant de 3 sièges à 14 sièges, et récoltant dans la foulée 18 sièges à la Communauté française, soit plus 13 sièges ! … + + + Une déferlante verte… + + + La griserie du triomphe risque de faire tourner la tête à ses dirigeants. Déjà, Ecolo s’infléchit vers ses travers : tout contrôler, tout occuper, tout dicter… Il veut aller « très loin » dans la bonne gouvernance… Laver plus blanc ! + + + Il dicte son agenda : « Prendre son temps ». Il veut d’abord tester les partis. Et il commence par le CDH. Un pied de nez au PS et au MR ! Ecolo se muscle… + + + Mais Ecolo est une construction aux assises mouvantes. Une composite d’éléments venus de tous horizons de l’extrême droite à l’extrême gauche en passant part les partis traditionnels. Des tiraillements – une gouvernance à turbulences – pourraient éclater en sein dans les mois qui vont suivre. Michel Javaux pourrait perdre son sourire. Saura-t-il faire passer un message de bon sens à ses troupes disparates ? C’est le point d’interrogation posé sur l’avenir ! + + + En filigrane, s’inscrivent un enchérissement du coût de la vie, une pénurie alimentaire, une dépendance très forte d’importation de produits alimentaires, un accroissement des difficultés de gestion dans le secteur agricole… + + + A qui décerner la palme ? Nous l’attribuerons à Jean-Michel Javaux pour la parfaite organisation de la campagne électorale, toute de pondération, d’écoute… Une très, très lourde responsabilité pèse sur ses épaules. Puisse-t-il garder son sourire !

08/05/2009

A JOELLE MILQUET, PRESIDENTE DU CDH...

Vous avez marre des sondages. On peut vous comprendre. On ne s’y reconnaît plus : les uns présentent des résultats « crémeux », les autres annoncent des résultats « vitreux », d’autres distillent des résultats « terreux » couvrant la même période. Et si l’on connaissait les résultats des sondages « secrets » commandés par les partis ? On serait dans la panade ! + + Vous implorez les dieux de la publicité : « Mais dites-nous où est encore sa liberté avec tout ce matraquage sur ses intentions de vote ? » Et vous donnez la réponse en tapotant sur votre sous-main : « Sa liberté, ce serait de pouvoir se prononcer en connaissance de cause… » + + Oui, mais voilà lorsqu’un petit communicateur vous interroge sur l’avenir de la Région dont votre parti gère la destinée, vous ne répondez pas ; si l’on interroge l’un de vos ministres, il vous répond invariablement que « la déontologie ministérielle ne lui permet pas de répondre mais qu’il vous transmet la demande… ». + + Ce constat vaut également pour les autres partis traditionnels, PS, M R, à l’exception d’Ecolo qui, depuis l’arrivée de Jean-Michel Javaux à sa direction, répond sans longue attente aux questions posées. Mais, il est dans l’opposition… Après, sera-t-il aussi miné par le virus de l’ego ? Vraisemblablement, sinon sûrement ! + + Vous invitez les Wallons et les Bruxellois à rester unis face à la pression flamande. Mais entre vous – les présidents des partis traditionnels -, c’est la lutte des ego pour la possession du pouvoir au profit du parti… + + Ecoutez la voix des petites gens, des citoyens d’en bas. Répondez à leurs attentes. Dialoguez avec eux… Ils ne sont pas des « intellectuellement incapables de comprendre les problèmes de gestion »… Ils ne sont pas des éternels naïfs…