06/05/2013

LES VISEES FLAMANDES VONT-ELLES S'ETENDRE SUR LE NORD DE LA GAULE ?

LES VISEES FLAMANDES VONT-ELLES S’ETENDRE SUR LE NORD DE LA GAULE ?

 

Le quotidien Le Soir du week-end des samedi 27 et dimanche 28 octobre 2012 nous a livré une des vannes coutumières de la N-VA venant de Lille Métropole Communauté urbaine : l’indignation de deux ministres N-VA , Geert Bourgeois et Philippe Muyters, à propos de l’apprentissage de la langue française aux joueurs du club de football de Kortrijk qui ne connaissent pas le français. Les deux ministres de la N-VA estiment la décision du club courtraisien comme étant un « très mauvais signal ».

« Je ne comprends pas cette décision, dit Geert Bourgeois, Au lieu de cours de français, le club devrait offrir une immersion linguistique en néerlandais aux joueurs qui ne le parlent pas ». Philippe Muyters enchaîne : Je voudrais voir grandir chez les dirigeants de nos clubs une mentalité dans laquelle la connaissance du néerlandais est une évidence ».

Les deux ministres flamands s’indignent mais ils ne demandent pas l’interdiction de l’apprentissage du français ! Comprenne qui pourra ! Faut-il faire une liaison avec le fait que Kortrijk (Courtrai) fait partie de Lille Métropole Communauté urbaine dont la présidente est Martine Aubry, maire de Lille (France) ? Plus prosaïquement, la N-VA aurait-elle des visées cachées de reflamandisation sur la Région Nord-Pas-de-Calais en laissant se développer un bilinguisme flamand-français au sein des clubs sportifs ?

Il est vrai que la N-VA connaît bien l’Histoire ! Son président, Bart De Wever, historien, actuel bourgmestre d’Antwerpen (Anvers), sait, sans nul doute, que la christianisation du Nord de la Gaule, aux temps mérovingiens, y a favorisé l’expansion d’une langue romane au sein des évêchés de Tournai et de Cambrai. Cela dura quelques siècles.

A la suite d’une demande de la population en forte expansion, un nouveau diocèse, détaché de l’évêché de Tournai, fut fondé en octobre 1913 : le diocèse de Lille. Il s’étend du littoral dunkerquois à Baisieux, en passant par les Flandres, soit les arrondissements de Lille, Dunkerque et Hazebrouck. Il ne manque pas d’intérêt politique pour le parti nationaliste flamand, notamment celui d’être une des trois capitales religieuses de France avec Paris et Lyon. De plus une reflamandisation larvée des Flandres françaises n’est pas sans intérêts pour Anvers, poumon de l’Etat flamand en formation et verrou portuaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Au demeurant, la bilinguisation des rues lilloises est en cours !

 

Raymond WATRICE

02/03/2010

LILLE, UNE VILLE DE FRANCE PRES DE CHEZ NOUS...

Le message de Martine AUBRY, Maire de Lille, Présidente de Lille Métropole Communauté urbaine (LMCU). Editorial publié dans Lille magazine, n° 64, février 2010. www.mairie-lille.fr <><>Cette année risque encore d’être douloureuse pour notre pays sur le plan économique comme sur le plan social. La crise s’installe sans que nous en connaissions ni la force, ni la durée. Cette crise appelle de notre part une volonté farouche de se serrer les coudes, de tendre la main à ceux qui sont vulnérables, de chercher ensemble des réponses collectives.<><>A Lille, l’emploi et le logement restent deux de nos priorités. C’est pourquoi j’ai souhaité que le conseil municipal du 1er février adopte un Plan de lutte contre les discriminations, notamment orienté sur l’accès à l’emploi et le logement. Les discriminations sont, en effet, insupportables, qu’elles soient en fonction de l’origine sociale, culturelle, de l’adresse, de l’apparence physique, du handicap ou du genre. <><>Ainsi, nous sensibiliserons le plus largement possible tous les partenaires institutionnels (services publics, écoles…), économiques, associatifs et au-delà l’ensemble de la population, des plus jeunes au moins jeunes, dans le cadre d’une véritable mobilisation solidaire et citoyenne. Nous réaliserons des actions concrètes dès 2010, au niveau des services municipaux comme des partenaires de la Ville. <><>Nous allons y parvenir, parce que nous partageons à Lille des valeurs fortes de générosité et de solidarité. Ces qualités d’énergie, de créativité, de chaleur et de convivialité, sachons, ensemble, les porter plus haut encore. Elles sont les meilleurs remèdes à la crise actuelle. <><>Aussi, c’est avec grand plaisir que je vous donne rendez-vous pour la traditionnelle soirée du 8 mars prochain. Depuis 2003, nous avons pris l’habitude de nous réunir, Lilloises, Lommoises et Hellemmoises à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes.<><>Cette année, nous signerons la Charte européenne pour l’Egalité entre les hommes et les femmes dans la vie locale, qui réaffirmera notre engagement à promouvoir l’égalité hommes-femmes dans nos politiques municipales, avec cet objectif pour demain : devenir une véritable « ville égalitaire ». Puis, nous nous retrouverons autour d’un grand bal, autour des danses du monde, avec toutes les femmes qui le souhaitent, à 19 heures à Lille Grand Palais. Partageons ensemble une soirée riche en émotions et en couleurs !

15:04 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lille, lmcu, martine aubry, generosite, bal, soiree, danses |  Facebook |

01/02/2010

LILLE : POUR UNE VILLE PLUS SOLIDAIREE...

… est la permanence de l’objectif qu’a renouvelé Martine AUBRY, maire de Lille et présidente de Lille Métropole Communauté urbaine (Lille, Mouscron, Courtrai) à l’occasion de la présentation de ses vœux 2010. = = « Autour des deux priorités que sont l’emploi et le logement, en 2010 ce sera : toujours plus de solidarité » a annoncé Martine Aubry. Parce qu’en ces temps difficiles, « il faut se serrer les coudes », la Ville va redoubler d’actions innovantes pour que la solidarité naturelle, spontanée, celle des Lillois, soit décuplée, avec l’aide des associations et des collectivités territoriales. « Nos valeurs de solidarité sont le meilleur rempart contre les discriminations et l’exclusion sociale. Nous avons besoin de chacun des Lillois pour aller toujours plus loin ». = = Le maire a souhaité , dans la continuité du projet Lille, Ville de la Solidarité, lancé en 2006, que l’année 2010 soit placée dans le cadre de l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Martine Aubry a annoncé qu’elle présenterait en février, avec les associations lilloises, un Plan annuel de mobilisation solidaire et citoyenne autour de grands axes prioritaires : = =• La lutte contre les discriminations ; = =• La lutte contre l’isolement des ainés ; = =• Le développement engagement solidaire et le bénévolat ; = = • La lutte contre les violences faites aux enfants, la lutte contre les violences faites aux femmes ; = = • La sensibilisation et l’engagement des jeunes pour la solidarité. = = « Je fais de la lutte contre les discriminations une priorité 2010. Ce sera le sujet principal du conseil municipal du 1er février avec la présentation d’un plan « spécifique » de lutte contre les discriminations, élaboré par Dalila Dendouga », a annoncé Martine Aubry, qui souhaite la reconnaissance du statut de victimes de discrimination par la mairie et la création d’un lieu d’accueil au sein de la Maison de la médiation… Pour les jeunes, le maire souhaite un dispositif d’aide à l’accès à l’enseignement supérieur. Enfin, parce que l’âge est aussi un facteur de discrimination, la Ville va multiplier les projets à destination des ainés… « Nous redoublerons de projets pour que Lille reste une ville pionnière de la solidarité en France . C’est mon cheval de bataille pour 2010 », s’est engagée le maire de Lille… = = « Liberté, fraternité, égalité : nous aimons tous cette devise de la France. Nous en sommes fiers et nous savons qu’il n’y a pas de liberté sans égalité. En vous renouvelant mes vœux pour cette année nouvelle, s’exclame Martine Aubry, je souhaite citer Albert Camus qui nous a quittés il y a cinquante ans et qui écrivait dans ses Carnets : « Si l’homme échoue à concilier la justice et la liberté, alors il échoue à tout ». = = Un exemple que nos bourgmestres de nos villes et communes devraient méditer et concrétiser.

21/09/2009

LILLE, UNE METROPOLE PRES DE CHEZ NOUS...

Lille, ville de la solidarité. Edito de Martine Aubry, Maire de Lille, présidente de Lille Métropole Communauté urbaine, LMCU. Extraits.Oui, Lille a connu un bel été ! Les secteurs piétons de la Grand-Place ou du Vieux-Lille, les animations de « Lille Place », « Lille Ranch », « L’été à la Gare Saint-Sauveur », initiées par « Lille, ville de la solidarité », ont été largement fréquentés par les Lillois toujours plus nombreux. Familles, enfants adolescents, seniors ont participé aux nombreuses activités aquatiques et équestres proposées, aux séances de cinéma en plein air, aux visites d’expositions et autres animations.Un été solidaire et convivial, avec en point d’orgue une nouvelle édition de notre grande Braderie et toujours plus de places pour les brocanteurs amateurs et les riverains. Une braderie très appréciée mais aussi très réussi grâce à la mobilisation sans faille des services de police, de sécurité et des équipes municipales, tant pour l’organisation que pour le nettoyage. Quant au Semi-Marathon, toujours très prisé et très couru, il a, une fois encore, bénéficié de l’accompagnement de très nombreux bénévoles. A tous, un grand merci !Ce début de septembre a aussi été marqué par la rentrée scolaires pour les quelque 12 500 élèves qui fréquentent nos écoles publiques maternelles et primaires. Comme chaque été, la Ville s’est efforcée de poursuivre son plan de rénovation de ses groupes scolaires, mais aussi de ses équipements sportifs...Source : Lille Magazine, n° 60, septembre 2009. www-mairie-lille.fr

06/03/2009

MESSAGE DE MARTINE AUBRY, MAIRE DE LILLE...

MESSAGE DE MARTINE AUBRY…Dans l’édito de Lille magazine n° 56, mars 2009, Martine Aubry, Maire de Lille, Présidente de Lille Métropole Communauté urbaine (LMCU) nous invite « à embarquer pour un nouveau continent : l’Europe XXL ». = = L’Europe XXL ce n’est pas seulement, précise-t-elle, l’Union européenne. Ce sont les pays fondateurs, ceux qui y sont entrés mais aussi ceux qui y viendront plus tard ou qui peut-être n’y entreront jamais, comme la Turquie, et avec lesquels on a oublié que nous partagions des racines culturelles fortes. = = L’Europe XXL est une façon de dire que nous devons nous ouvrir vers les autres et ne pas céder à la méfiance. Ainsi du 14 mars au 12 juillet prochains, nous traverserons l’Europe centrale et orientale et orientale allant jusqu’à Moscou et Istanbul ; nous irons à la rencontre d’artistes de talent qui nous parlent d’Europe avec un humour grinçant et une finesse étonnante ; nous ferons escale dans des capitales européennes d’une modernité incroyable… Tout cela au rythme de centaines de manifestations à travers les villes de l’Eurométropole, du Nord et de la région. Et je me réjouis que de nombreux partenaires institutionnels, avec lesquels nous voulons porter haut notre territoire, et privés aient souhaité s’engager dans cette aventure… = = Car lille3000 n’a pas vocation, à nous détourner de la réalité, particulièrement difficile en cette période de crise qui touche notre monde de plein fouet. Bien au contraire, lille3000 nous confronte aux sociétés contemporaines, à leurs contradictions, à leur dérive, à leurs enjeux. Je souhaite qu’au cours de ces quatre mois, nous redonnions à chacun confiance dans l’Europe, que nous levions certains préjugés, que nous suscitions la réflexion. Peut-être alors pourrons-nous mieux construire ensemble notre Europe. = = Renseignements complémentaires : www.mairie-lille.fr ou www.lille3000.com

14:28 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lille, metropole, maire, mefiance, xxl, martine aubry, lille3000 |  Facebook |

23/10/2008

LES VILLES ET COMMUNES FRANCAISES : MOTIFS D'INQUITUDES...

RESTRICTIONS…Martine Aubry, maire de Lille s’est dite inquiète de la situation nationale, en France, qui a des conséquences ressenties chaque jour par les citoyens de la ville et de la métropole. Tout d’abord au niveau de l’Education nationale : « Une nouvelle fois en 2008, une rentrée difficile, avec douze suppressions de postes, sans aucune justification démographique dont huit postes spécialisés sur du soutien scolaire si essentiel au parcours des enfants les plus fragile. » La rentrée a été marquée également par « l’application précipitée de la semaine de 4 jours sans concertation avec les acteurs de la communauté éducative, et par un simple décret qui va bouleverser la vie des familles et des élèves ». + + Madame Aubry a rappelé ses « réticences » sur la semaine de 4 jours. « Avec cette décision, nous sommes dans le registre du toujours moins : moins d’heures de cours, moins d’accompagnement, et surtout moins de postes car cette réforme masque mal son véritable objectif : paupériser toujours plus l’école ! » Le maire de Lille a dit sa ferme volonté de « sauvegarder à tout prix l’ambitieux Projet Educatif Global de la ville », qui fournit les preuves de son efficacité depuis 2001, avec le déploiement développement de plans thématiques (musique, lecture, informatique, et bientôt arts visuels, en temps scolaire et péri-scolaire, et le dispositif de réussite éducative. + + Autre source d’inquiétude pour Martine Aubry, la politique de la ville. « On sait tous que le Gouvernement a déjà supprimé nombre d’emplois aidés qui permettaient de mettre en œuvre des actions essentielles dans nos quartiers. Aujourd’hui, l’Etat à la tentation d’attaquer les associations directement au portefeuille. » + + Selon le maire de Lille, un droit fondamental, celui de la santé publique, est également menacé par la politique de désengagement massif mené par le Gouvernement, « Notre CHRU, comme tous les CHR de France, est dans une situation financière difficile ». Et dans les multiples désengagements actuels de l’Etat, le monde de la culture n’est pas non plus épargné. = = En matière de sécurité, Lille subit un sous-effectif chronique dont nous souffrons par rapport à d’autres agglomérations comparable à la nôtre… Martine Aubry le martèle avec force : « Il revient à l’Etat d’assurer la sécurité des citoyens ».Lille Magazine n° 53, octobre 2008. www.mairie-lille.fr

25/06/2008

UNE DAME DE FRANCE : MEGALOPOLE DU NORD...

Dans l’édito de Lille Magazine n° de juin 2008, Martine Aubry, maire de Lille, présidente de Lille Métropole Communauté urbaine souhaite à tous un très bel été à Lille, un été actif plein d’évasions personnelles, de découvertes originales, de rencontres joyeuses et d’émotions. ++ C’est le temps de l’été, des vacances et des bons moments. L’occasion de changer ses habitudes de l’année, de découvrir d’autres choses, de vivre la ville autrement. ++ L’été à Lille est toujours joyeux et festif. Toutes les énergies de notre ville sont mobilisées pour répondre à vos attentes et vous concocter le plus beau des étés… Un « Guide de l’été », recensant toutes les activités proposées, est à votre disposition à l’hôtel de ville, dans les maisons de quartier et les centres sociaux jeunes ou seniors, amateurs de balades en nature ou amoureux des musées, passionnés de musique ou de sport … de multiples occasions de s’évader…. ++ Parmi ces rendez-vous, il y a évidemment Lille-Plage, Lille Ranch, l’exposition ZHU YI, un regard sur la Chine d’aujourd’hui…

15:50 Écrit par Raymond Watrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exposition, guide, ete, lille, martine aubry, lille-plage, lille ranch |  Facebook |