06/05/2013

LES VISEES FLAMANDES VONT-ELLES S'ETENDRE SUR LE NORD DE LA GAULE ?

LES VISEES FLAMANDES VONT-ELLES S’ETENDRE SUR LE NORD DE LA GAULE ?

 

Le quotidien Le Soir du week-end des samedi 27 et dimanche 28 octobre 2012 nous a livré une des vannes coutumières de la N-VA venant de Lille Métropole Communauté urbaine : l’indignation de deux ministres N-VA , Geert Bourgeois et Philippe Muyters, à propos de l’apprentissage de la langue française aux joueurs du club de football de Kortrijk qui ne connaissent pas le français. Les deux ministres de la N-VA estiment la décision du club courtraisien comme étant un « très mauvais signal ».

« Je ne comprends pas cette décision, dit Geert Bourgeois, Au lieu de cours de français, le club devrait offrir une immersion linguistique en néerlandais aux joueurs qui ne le parlent pas ». Philippe Muyters enchaîne : Je voudrais voir grandir chez les dirigeants de nos clubs une mentalité dans laquelle la connaissance du néerlandais est une évidence ».

Les deux ministres flamands s’indignent mais ils ne demandent pas l’interdiction de l’apprentissage du français ! Comprenne qui pourra ! Faut-il faire une liaison avec le fait que Kortrijk (Courtrai) fait partie de Lille Métropole Communauté urbaine dont la présidente est Martine Aubry, maire de Lille (France) ? Plus prosaïquement, la N-VA aurait-elle des visées cachées de reflamandisation sur la Région Nord-Pas-de-Calais en laissant se développer un bilinguisme flamand-français au sein des clubs sportifs ?

Il est vrai que la N-VA connaît bien l’Histoire ! Son président, Bart De Wever, historien, actuel bourgmestre d’Antwerpen (Anvers), sait, sans nul doute, que la christianisation du Nord de la Gaule, aux temps mérovingiens, y a favorisé l’expansion d’une langue romane au sein des évêchés de Tournai et de Cambrai. Cela dura quelques siècles.

A la suite d’une demande de la population en forte expansion, un nouveau diocèse, détaché de l’évêché de Tournai, fut fondé en octobre 1913 : le diocèse de Lille. Il s’étend du littoral dunkerquois à Baisieux, en passant par les Flandres, soit les arrondissements de Lille, Dunkerque et Hazebrouck. Il ne manque pas d’intérêt politique pour le parti nationaliste flamand, notamment celui d’être une des trois capitales religieuses de France avec Paris et Lyon. De plus une reflamandisation larvée des Flandres françaises n’est pas sans intérêts pour Anvers, poumon de l’Etat flamand en formation et verrou portuaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Au demeurant, la bilinguisation des rues lilloises est en cours !

 

Raymond WATRICE

14/12/2007

LA FRANCE DU 22E SIECLE...

Lille : La figure de la France de demain … - A un pipi de sansonnet de chez nous, la France de demain présente son nouveau visage. La France des mégalopoles. Lille, ville du Nord, ville de la misère, ville des houillères se transforme, se vêt d’un nouvel habit. Un immense chantier de rénovation… Une ville futuriste… La Belle du Nord - Dans le numéro 46 de Lille magazine, décembre 2007, Madame Martine Aubry, maire de Lille, nous parle de sa ville : « Les fêtes s’annoncent. Le marché de Noël est ouvert jusqu’au 24 décembre. Il laissera ensuite la place au marché de l’An Neuf : la grande roue et ses 36 nacelles tournent sur la Grand Place, des manèges se sont installés sur les places du Théâtre, de Béthune et Richebé, les rues brillent de mille illuminations, les commerçants ont décoré leurs vitrines. L’heure des brioches et autres friandises des colis de Noël va bientôt sonner dans les écoles, les maisons de retraite, les centres sociaux et les centres de loisirs ouverts pendant les vacances scolaires… - Ce mois de décembre s’annonce également culturel avec plusieurs expositions de la mi-décembre à la mi-mars, le Palais des Beaux-Arts rend hommage aux artistes de l’Atelier de la Monnaie, tandis que le musée Comtesse dévoilera quelques « Secrets des collections lilloises » du 19 décembre au 10 février, juste avant de nous faire découvrir « Les Gisants » d’Edouard Trémeau. « Pays’âges » célébrera le centenaire des collections houillères du musée d’Histoire naturelle. Quant à l’exposition Lille3000 « Passage du Temps », une sélection d’œuvres de la collection François Pinault Foundation , au Tri Postal., elle est prolongée jusqu’au 6 janvier 2008… - La Belgique frontalière…Passez la frontière ! … Après avoir édité de nombreux plans de Lille par thématiques, Dominique Boutry, infographistes lillois, a eu l’idée de dynamiser l’échange entre la métropole lilloise et la Belgique frontalière. Le guide « La Frontalière » vient de voir le jour. Distribué gratuitement, il rassemble 58 établissements selon trois thèmes (restaurants, bien-être, achats) rien que des bonnes adresses, toutes plus que les autres, de Lille à Tourcoing en passant par Tournai ou Froyennes, situées dans un rayon de 20 km de la frontière franco-belge et présentées sous forme de fiches descriptives en français et en anglais… www.la-frontalière.com – Lille magazine : www.mairie-lille.fr